Yannick Ferrera : "Je savais qu'Olivier Renard voulait ma peau au Standard" - La Tribune -...

Retour en arrière × Vider le champs
Yannick Ferrera : "Je savais qu'Olivier Renard voulait ma peau au Standard"

Yannick Ferrera : "Je savais qu'Olivier Renard voulait ma peau au Standard"

La Tribune

  • 2 minutes

Yannick Ferrera met le doigt d'une certaine manière sur ce qui a manqué pour lui au Standard, à savoir les relations humaines.

"La pression inhérente au Standard n'était pas dérangeante. C'est plutôt la pression interne qui était plus difficile à gérer", a-t-il souligné.

Et d'évoquer alors les contacts qu'il entretenait avec Daniel Van Buyten, l'ex-conseiller sportif de Bruno Venanzi et Olivier Renard, le directeur sportif du club liégeois.

"J'ai appris beaucoup aux contacts avec Daniel Van Buyten. Avec Olivier Renard, par contre, il n'y a jamais eu de réelle relation et ce n'est un secret pour personne, on ne s'apprécie pas, a-t-il avoué. Je savais qu'il voulait ma peau. Cela avait dit clairement par le président. Je savais que cela allait tomber (en parlant son licenciement au Standard) mais je ne savais pas quand. J'ai été surpris par le moment de mon licenciement car on venait de jouer un bon match à Bruges et sans une erreur d'arbitrage on gagnait là-bas. On venait aussi de battre Marseille 3-0 même si c'était un amical mais face quand même à de solides joueurs. Quelques jours après cette rencontre, j'ai été mis dehors. Le timing a fait mal. Je m'en suis remis".

Détail

Prochain direct

à 20h23 sur La Deux

La Tribune

Vous aimeriez aussi

La Tribune

La Tribune
La Tribune
109min 51s Plus tard

La Tribune

Avec John-John Dohmen, le meilleur joueur de hockey du monde

La Tribune
La Tribune
114min 31s Plus tard

La Tribune

Avec Jürgen Baatzsch, président de l'Union Saint-Gilloise, et Nicolas Rajsel

Extraits

Kiki l'innocent et Jérôme de Warzée (La Tribune)

Liens promotionnels