Yannick Ferrera évoque la différence entre les noyaux de Malines et du Standard - La Tribune -...

Retour en arrière × Vider le champs
Yannick Ferrera évoque la différence entre les noyaux de Malines et du Standard

Yannick Ferrera évoque la différence entre les noyaux de Malines et du Standard

La Tribune

  • 1 minute

Vous aimez La Tribune ?

Ajouter cette émission à vos favoris et soyez tenu au courant des nouveaux épisodes.

"Quand on passe du cadre idyllique de l'Académie du Standard au vieux stade de Malines, c'est tout un changement. Cela a tout de suite pris avec les joueurs qui ont une excellente mentalité. On a eu des mauvais résultats au début et puis on a enchaîné", a expliqué Yannick Ferrera.

Au niveau des noyaux, la différence est aussi importante entre les deux clubs, surtout sur le plan de la mentalité. "Ce n'est pas le même discours et la même approche par rapport au Standard où tous les joueurs gagnent plus que vous. Il y a un autre statut. Quand un joueur arrive au Standard, il est placé dans un certain confort. Quand on n'est pas un gros bosseur dès le départ, on a tendance à profiter du confort plutôt que de se dire qu'on va bosser plus. C'est important que, quelque soit l'environnement de toujours bosser dur. A titre de comparaison, à Malines, il n'y a pas de salle de musculation. On a la buvette à côté où on met les tapis, ... et on travaille comme cela. C'est l'état d'esprit dans lequel on travaille qui est important. Ce n'est pas toujours l'entraîneur ou les entraînements qui font qu'un joueur va progresser. C'est le gars lui-même qui va décider de ce qu'il va faire d'un entraînement".

Détail

Prochain direct

à 20h23 sur La Deux

La Tribune

Vous aimeriez aussi

La Tribune

Extraits

Kiki l'innocent et Jérôme de Warzée (La Tribune)

Liens promotionnels