CVQLD - Vos commentaires sur Facebook : C'est vous qui le dites sur Auvio

tous les sites
Vos commentaires sur Facebook

Vivacité - Info

Vos commentaires sur Facebook

C'est vous qui le dites

  • 5 min

L’influence trop importante de certains experts auprès du ministre de la Santé est critiquée par des politiques et experts ce matin dans La DH. Ce n’est pas la première fois que la place qu’occupent les experts dans cette crise est pointée du doigt. Ce qui est reproché, c’est principalement la communication de Marc Van Ranst qui orienterait les prises de décision de Frank Vandenbroucke. Maintenant, les experts qui composent le nouveau groupe d’analyse et de conseil sont rémunérés. Certains voudraient qu’ils soient soumis à une charte qui encadre leur comportement médiatique. Les experts ont-ils trop de pouvoir ?

Près d’un Belge sur dix a déjà pensé au suicide, c’est ce qui ressort de plusieurs enquêtes menées depuis le début de la crise sanitaire. Les différentes études menées à ce sujet montrent que toutes les tranches d’âge sont touchées mais, comme l’explique Sudpresse ce matin, que chez les 12-18 ans, 10% pensent que dans cette période la vie ne vaut pas la peine d’être vécue. Que faut-il mettre en place pour remonter le moral des Belges ?

En secondaire, 48% des garçons ont au moins une année scolaire de retard à cause d’un redoublement de classe, chez les filles le taux est de 40%, c’est ce qui ressort d’un rapport de la Fédération Wallonie-Bruxelles sur les indicateurs de l’enseignement. On peut y lire que le taux de redoublement est relativement stable sur les 10 dernières années. Près de la moitié des garçons ont au moins un an de retard à l’école. C’est parce que les cours sont trop compliqués ?

Détail