CVQLD - Vos commentaires sur Facebook : C'est vous qui le dites sur Auvio

tous les sites
Vos commentaires sur Facebook

Vivacité - Info

Vos commentaires sur Facebook

C'est vous qui le dites

  • 5 min

Depuis hier midi, nous vivons nos premières heures de confinement. Comment s’est passée cette première journée pour vous ?
Les nouvelles mesures sont entrées en vigueur hier midi. Depuis, la règle est de rester le plus possible chez soi. La police est dans la rue pour veiller au respect des consignes. Après un pic de fréquentation des magasins qui étaient ouverts hier matin, les rues se sont vidées, les villes sont devenues presque silencieuses. Comment s’est passée pour vous cette première journée de confinement ?

Clara, médecin, est en colère de voir le monde présent dans les parcs malgré la période de confinement. Faut-il durcir le ton ?
En rentrant chez elle, Clara, qui est médecin, n’a pas pu retenir sa colère en voyant les parcs bondés au moment où la population est invitée à rester le plus possible chez elle. Elle a pu constater qu’il y avait autant de monde qu’un dimanche ensoleillé de vacances et a posté un message sur les réseaux sociaux rappelant justement que la Belgique n’est pas en vacances, que c’est une catastrophe que tant de gens se retrouvent au même endroit. Elle ajoute que les soignants dans les hôpitaux sont déjà débordés et qu’il est donc plus sage de rester chez soi, qu’il ne faut pas retenir du message des autorités, seulement la partie qui autorise à sortir prendre l’air. Faut-il durcir le ton pour que chacun reste à la maison ?

Certains coiffeurs demandent à faire partie de la liste des activités qui doivent être arrêtées. Pendant la période de confinement, avez-vous besoin d’aller chez le coiffeur ?
Les salons de coiffure n’ont pas la même obligation de fermer que d’autres secteurs. Il peut y avoir un seul client à la fois par salon mais certains professionnels demandent à faire partie des activités qui doivent s’arrêter. Il y a d’abord l’aspect sanitaire qui pose problème, ne pouvant respecter la règle de distanciation sociale, puis l’aspect financier qui ne permet pas d’être rentable avec ce fonctionnement. Pendant la période de confinement avez-vous besoin d’aller chez le coiffeur ?

Détail

Liens promotionnels