CVQLD - Vos commentaires sur Facebook : C'est vous qui le dites sur Auvio

tous les sites
Vos commentaires sur Facebook

Vivacité - Info

Vos commentaires sur Facebook

C'est vous qui le dites

  • 5 min

Selon une étude, les performances scolaires sont liées aux inégalités sociales. Pour y remédier, l’Aped propose de soumettre un choix d’école aux parents dès la maternelle. Etes-vous prêts à faire des efforts pour plus de mixité sociale à l’école ?
L’Aped, l’Appel pour une école démocratique, a diffusé une étude selon laquelle les inégalités sociales entres élèves ont un fort impact sur les performances scolaires. En se basant sur les résultats de l’enquête PISA de 2018, après la Hongrie, la France et la Slovaquie, c’est chez nous que l’indice d’inégalité scolaire est le plus élevé d’Europe. Pour éviter d’avoir des écoles ghettos, l’association propose de se baser dès la maternelle sur des critères de mixité et d’emplacement géographique pour soumettre aux parents un choix d’école, qui, s’il est accepté, garantit une place dans l’établissement. Êtes-vous prêts à faire des efforts pour plus de mixité sociale à l’école ?

Pour une dame qui a fait un malaise à seulement dix mètres de l’hôpital de Mont-Godinne, il a fallu appeler une ambulance. C’est la procédure imposée si un incident survient à l’extérieur d’un hôpital. Vous comprenez le sens de cette règle ?
C’est La DH qui raconte ce matin la scène jugée surréaliste par les témoins d’un malaise à Mont-Godinne. Hier, en fin de matinée, une dame âgée fait un malaise à seulement dix mètres de l’entrée, elle est blessée à la tête. Directement, une personne se rend dans l’hôpital pour demander une intervention mais on lui dit d’appeler une ambulance. C’est donc finalement le 112 qui est contacté pour prendre en charge la victime et la déposer quelques mètres plus loin. L’hôpital explique qu’il s’agit d’un protocole imposé sur tout le pays qui oblige à faire appel à une ambulance pour tout incident qui se produit en dehors des murs de l’hôpital. Comprenez-vous le sens de cette règle ?

Une maman s’étonne que malgré le coronavirus, des écoles refusent d’annuler des voyages scolaires prévus en Italie. Faut-il suspendre tous les voyages scolaires ?
Si plusieurs écoles ont pris la décision ces derniers jours d’annuler des voyages scolaires, ce n’est pas le cas de toutes et ça provoque l’étonnement de Kathy qui a pris contact avec nous pour dénoncer la situation. Elle prend l’exemple d’un voyage au ski prévu à 200 km d’une zone touchée en Italie et trouve dangereux que l’école maintienne le séjour, elle estime que cette décision est dangereuse et inconsciente. De son côté, le SPF Affaires étrangères conseille sur son site de suivre les recommandations des autorités italiennes, qui n’interdisent que les zones touchées. Faut-il suspendre tous les voyages scolaires ?

Détail

Liens promotionnels