CVQLD - Vos commentaires sur Facebook : C'est vous qui le dites sur Auvio

tous les sites
Vos commentaires sur Facebook

Vivacité - Info

Vos commentaires sur Facebook

C'est vous qui le dites

  • 5 min

La police de Namur va mettre en place un centre de maîtrise de la violence pour leurs agents. Les policiers sont trop brutaux aujourd’hui ?
Au total, 2 500 000 euros sont prévus pour créer un centre de maîtrise de la violence pour les policiers namurois. Le but est de consolider le professionnalisme des interventions en formant les policiers à un usage adéquat des moyens de contrainte. Le commissaire de la zone précise sur le site rtbf.be que la police peut être amenée à se saisir d’une personne, la fouiller ou en dernier recours utiliser une arme à feu et que ce centre permettra d’utiliser toutes les techniques au mieux. Aujourd’hui, les policiers sont-ils trop brutaux ?

De plus en plus d’automobilistes font débrider le moteur de leur voiture pour avoir plus de puissance. À la sortie du garage, les voitures ne sont pas assez puissantes ?
Un député a alerté sur le développement des centres qui proposent de débrider les moteurs des voitures permettant d’en augmenter la puissance, c’est à lire dans les éditions de Sudpresse. De plus en plus d’automobilistes font le choix de débloquer la limite fixée par le constructeur qui utilise le même moteur dans des modèles différents mais en adapte la puissance électroniquement. La modification de la configuration du moteur n’est pas détectable au contrôle technique, peut annuler votre assurance si ce n’est pas signalé et peut entraîner des problèmes de freins ou de pneus. À la sortie du garage, les voitures ne sont pas assez puissantes ?

Un coach de foot est poursuivi pour avoir fait des « chats-bites » à ses joueurs ; des petites tapes sur les parties intimes. Pour lui, il ne s’agit que d’un simple jeu stupide, quelque chose de banal. Ce sont des petits jeux acceptables de la part d’un entraîneur ?
Un ancien entraîneur d’une équipe de foot de Ciney est actuellement poursuivi pour des faits des mœurs. Ce qui lui est reproché, c’est d’avoir fait des petites tapes sur les parties intimes de ses joueurs, ce qui est appelé le « chat-bite », et d’avoir à plusieurs reprises arraché la serviette des jeunes au moment de la douche. S’il a fait ça, c’était pour qu’ils ne soient pas complexés et pour les petites tapes, c’était un simple jeu stupide selon lui. Mais ses gestes ont marqué les joueurs. Ce sont des petits jeux acceptables de la part d’un entraîneur ?

Détail

Extraits

Chargement ...
Liens promotionnels