CVQLD - Vos commentaires sur Facebook : C'est vous qui le dites sur Auvio

tous les sites
Vos commentaires sur Facebook

Vivacité - Info

Vos commentaires sur Facebook

C'est vous qui le dites

  • 5 min

La nouvelle campagne de Child Focus contre les abus sexuels sur mineurs contient des images interdites aux moins de 18 ans, c’est la reconstitution d’une scène d’abus d’enfant. La campagne va-t-elle trop loin ?
Dans les prochains jours, vous verrez peut-être passer une vidéo dans votre fil d’actualité sur les réseaux sociaux. La nouvelle campagne de Child Focus ne s’affichera que sur des profils de personnes qui ont plus de 18 ans en raison des images qu’elle contient et qui, ce matin, font que nous ne diffuserons pas l’intégralité de la vidéo. La scène qui est rejouée par deux adultes est une reconstitution d’un abus sexuel commis par un adulte sur une enfant de 8 ans. La femme est d’abord entièrement dénudée avant qu’un homme n’enlève son pantalon pour abuser d’elle. Le message de Child Focus est que la pédopornographie, n’est pas de la pornographie. Cette campagne va-t-elle trop loin ?

À Liège, Loïc a posé avec un raton laveur qu’il venait de tuer. Il a reçu plus de 600 messages d’insultes après avoir publié le cliché. Un tel moment, ça s’immortalise ?
Loïc ne s’attendait pas tant de réactions lorsqu’il a posté une photo sur Facebook. Il est traqueur et participe donc à la chasse sans tirer sur les animaux et tombe sur un raton laveur qui vient d’être mordu par un chien. Pour que l’animal ne souffre pas plus longtemps, il dégaine son couteau et abrège ses souffrances. Ce moment est pris en photo, on y voit Loïc souriant aux côtés de l’animal mort qu’il tient par la peau du cou. À la suite de cette photo, il a reçu plus de 600 messages dont des menaces. Il explique ce matin dans La Meuse qu’à l’avenir, il postera encore des photos du genre mais à destination uniquement de son entourage proche. Un tel moment, ça s’immortalise ?

Des enfants ont été interdits d’entraînement de foot car ils ont refusé de se doucher nus, ils voulaient garder leur caleçon ce que le Club refuse pour des raisons d’hygiène. Une douche au sport, ça se prend d’office nu ?
Depuis douze ans, un point du règlement du Club de football Berchem Sport précise que pour des raisons d’hygiène, la douche doit impérativement être prise nu. Des jeunes qui, par pudeur, ont voulu garder leur caleçon ont été sanctionnés par le Club et interdits d’entraînement. Plusieurs parents se sont plaints de ce point de règlement estimant que c’est à chacun de choisir comment il prend sa douche. Une douche au sport, ça se prend d’office nu ?

Détail

Liens promotionnels