CVQLD - Vos commentaires sur Facebook : C'est vous qui le dites sur Auvio

tous les sites
Vos commentaires sur Facebook

Vivacité - Info

Vos commentaires sur Facebook

C'est vous qui le dites

  • 5 min

Ce matin, trois débats dans "C'est vous qui le dites" :

Des enfants sont rentrés de l’école dégoutés par la viande en disant qu’ils n’en mangeront plus jamais, après une animation de GAIA. L’association GAIA a-t-elle sa place dans les classes ?
Les animations proposées par GAIA, l’association de défense des animaux, fait l’objet d’une question parlementaire, comme nous l’apprend La DH ce matin. Une députée a reçu des plaintes de parents car leurs enfants sont rentrés à la maison après la présentation de Gaïa en disant ne plus jamais vouloir manger de viande, elle s’interroge donc sur le contenu délivré par l’association lors de ces animations et le manque d’avis contradictoires. La question pour vous ce matin au 070 233 466, l’association GAIA a-t-elle sa place dans les classes ?

De nombreux clients de restaurants demandent un geste en échange d’une bonne cotation sur le site TripAdvisor. Tu m’offres un café, je te mets une bonne note, c’est un bon deal ?
Un journaliste de La Capitale a fait le tour de plusieurs établissements bruxellois, le constat est le même partout : des clients demandent un geste sur la note en échange d’une bonne note sur le site TripAdvisor qui permet de commenter son passage dans un établissement. Les restaurateurs, excédés par ces demandes, se sentent parfois forcés d’offrir un café ou un digestif pour éviter un commentaire négatif en ligne. La question pour vous ce matin au 070 233 466, tu m’offres un café, je te mets une bonne note, c’est un bon deal ?

En province de Namur, des habitants sont inquiets en raison de la proximité de chasseurs avec leurs habitations. Le Royal Saint-Hubert leur dit de ne pas avoir peur, les accidents de chasse sont extrêmement rares. Comme c’est très rare, tout le monde est rassuré ?
Vincent habite en campagne hesbignonne et raconte son inquiétude dans les colonnes de L’Avenir ce matin. Si la vue qu’il a de chez lui est magnifique, la présence de chasseurs en cette période l’inquiète énormément. Les tireurs sont parfois à 20 mètres de chez lui, il a même déjà trouvé des plombs dans sa corniche. Le Président du Royal Saint-Hubert lui répond dans le journal, il comprend la crainte quand on voit un homme armé arriver mais précise que les accidents de chasse sont extrêmement rares et touchent généralement directement le chasseur. La question pour vous ce matin au 070 233 466, comme c’est extrêmement rare, tout le monde est rassuré ?

Détail

Liens promotionnels