CVQLD - Vos commentaires sur Facebook : C'est vous qui le dites sur Auvio

tous les sites
Vos commentaires sur Facebook

Vivacité - Info

Vos commentaires sur Facebook

C'est vous qui le dites

  • 5 min

Ce matin, trois débats dans "C'est vous qui le dites" :

A Namur, une mère s’est donné la mort en se noyant et en tentant d’emporter avec elle ses 3 enfants. Vous comprenez qu’on puisse en arriver là ?
Ce sont des témoins de la scène qui ont donné l’alerte. Deux enfants se trouvaient dans un lac boueux de Namur, un troisième était sur le bord. Ils ne sont pas seuls, leur mère est également dans l’eau. Le temps de sauver les enfants, les témoins ne voient plus le corps de la mère qui n’a été retrouvé qu’hier après-midi après de longues heures de recherche. L’homme, qui a sauvé l’enfant se trouvant dans les bras de la maman, a tenté de la secourir mais elle ne voulait pas d’aide, elle ne voulait pas rejoindre le bord. Depuis, les enfants ont été pris en charge par des membres de la famille. La question pour vous ce matin au 070 233 466, se donner la mort en tentant d’emporter ses enfants avec soi, vous comprenez qu’on puisse en arriver là ?
Malgré une loi votée en 2014, peu de femmes portent plainte pour des faits de sexisme en rue. Peu de plaintes, c’est parce que le sexisme en rue a disparu ?
Depuis 2014, une loi permet de punir les auteurs de comportements qui vont de l’insulte sexiste à l’attouchement mais dans toute la Belgique, l’an dernier il n’y a eu que 55 plaintes qui ont été déposées pour des faits de sexisme dans l’espace public, c’est à lire dans La DH ce matin. La présidente de l’Observatoire francophone des violences faites aux femmes invite ce matin toutes les victimes à porter plainte au moins pour chiffrer les faits. La question pour vous ce matin au 070 233 466, 55 plaintes sur un an… c’est parce que le sexisme en rue a disparu ?
23 clubs de foot wallons s’engagent dans le label Backsafe pour que les jeunes soient ramenés en sécurité à la maison par des parents qui ne sont pas saouls. Les parents ne savent pas se contrôler eux-mêmes pendant les matchs et entraînements ?
Les éditions de Sudpresse nous apprennent ce matin que l’Agence Wallonne pour la Sécurité Routière et l’Association des Clubs Francophones de Football vont signer aujourd’hui une convention qui engagera 23 clubs wallons dans le label Backsafe. L’idée est que ces clubs qui accueillent au total 7 200 jeunes s’assurent que les parents ne reprennent pas le volant après avoir abusé de l’alcool. Les buvettes sont invitées à proposer des boissons sans alcool à prix bas, à mettre de l’eau à disposition et à sensibiliser aux risques de la consommation d’alcool. Les clubs peuvent également proposer un système de bob entre parents pour que les enfants soient à coup sûr ramenés en sécurité à la maison. La question pour vous ce matin au 070 233 466, les parents ne savent pas se contrôler eux-mêmes pendant les matchs et entrainements ?

Détail

Liens promotionnels