CVQLD - Vos commentaires sur Facebook : C'est vous qui le dites sur Auvio

tous les sites
Vos commentaires sur Facebook

Vivacité - Info

Vos commentaires sur Facebook

C'est vous qui le dites

  • 5 min

Ce matin dans "C'est vous qui le dites", trois débats :

Une étudiante aurait été violée par un faux chauffeur de taxi à la sortie d’un baptême estudiantin à Bruxelles. C’est trop facile de se faire passer pour un chauffeur de taxi ?
Ce week-end, une étudiante de 20 ans sort d’un baptême sur le campus de l’ULB à Bruxelles. Dans un message publié sur Facebook, elle explique être légèrement alcoolisée et monte dans une voiture qu’elle croit être un taxi. Le chauffeur l’emmène loin de Bruxelles où elle aurait été violée. Une plainte a été déposée, une enquête est en cours. Depuis, plusieurs témoignages rapportent des histoires similaires. La question pour vous ce matin au 070 233 466, c’est trop facile de se faire passer pour un chauffeur de taxi ?

Une manager d’un magasin JD Sports à Liège a demandé à son équipe de former une file d’Arabes, de gwers et de macaques. La direction aurait dit à un employé choqué qu’il devait passer au-dessus, c’était dit sur le ton de l’humour. Il suffit de passer au-dessus et fin de l’histoire ?
Une scène filmée dans le magasin JD Sports du centre commercial Mediacité à Liège fait le tour des réseaux sociaux. Une manager du magasin demande à la fin de la journée à son équipe de former une file d’Arabes, de gwers (personne blanche d’origine occidentale) et de macaques. Un employé choqué en parle autour de lui. Un comité se rend alors sur place pour demander des explications à la manager. C’est cette scène qui est filmée et diffusée, elle y reconnait l’utilisation du mot « macaque ». Le jeune homme blessé par les propos dit dans Sudpresse avoir pris contact avec la direction qui lui aurait dit de passer au-dessus, que c’était dit sur le ton de l’humour. La question pour vous ce matin au 070 233 466, Il suffit de passer au-dessus et fin de l’histoire ?

PS et N-VA n’arrivent pas à se mettre d’accord pour la formation d’un gouvernement fédéral. Ils ont raison de rester sur leurs positions ?
Rudy Demotte et Geert Bourgeois s’étaient vu confier une mission par le Roi, établir le dialogue entre PS et N-VA en vue de former un gouvernement fédéral. Hier, face à l’échec, ils ont demandé au Roi d’être déchargé de cette mission, ce qui leur a été refusé. S’ils ont fait cette demande, c’est que les négociations ont échouées, chaque parti restant sur ses positions, ce qui ne fait pour autant pas perdre espoir au souverain qui souhaite encore explorer toutes les possibilités de mettre les deux partis d’accord. La question pour vous ce matin au 070 233 466, Ils ont raison de rester sur leurs positions ?

Détail

Liens promotionnels