CVQLD - Vos commentaires sur Facebook : C'est vous qui le dites sur Auvio

tous les sites
Vos commentaires sur Facebook

Vos commentaires sur Facebook

C'est vous qui le dites

  • 5 min

La gérante de la galerie Cathédrale à Liège a été agressée par un SDF qu’elle a chassé de l’entrée, comme elle doit le faire tous les jours. Comment réagir face à un sans-abri qui cherche un refuge là où il peut ?
Ce matin dans l’édition liégeoise de Sudpresse, la gérante de la galerie Cathédrale à Liège raconte ce qui lui est arrivé. Comme chaque jour, elle demande à des SDF, qui profitent d’un petit renfoncement à l’entrée de la galerie pour passer la nuit, de partir. Elle le fait le plus gentiment possible mais ça n’a pas empêché un des sans-abris de venir la pousser violemment contre une vitrine alors qu’elle prenait une photo de lui quand, ayant quitté la galerie, il tentait d’entrer dans le porche d’un building. Les commerçants de la galerie, choqués par la scène, expliquent dans le journal que la situation dégénère de plus en plus avec parfois des dizaines de SDF dans la galerie. Comment réagir face à un sans-abri qui cherche un refuge là où il peut ?

Le débat sur l’avortement est de retour à la Chambre. Un des points de discussion porte sur le délai de réflexion qui passerait de 6 à 2 jours. 48h pour décider d’avorter, c’est le bon délai ?
Outre la durée de la période possible pour avorter qui pourrait passer de 12 à 18 semaines, les discussions à la Chambre à propos de l’interruption volontaire de grossesse tournent aussi autour du temps qui doit s’écouler entre le premier rendez-vous avec un psychologue et l’acte médical qui est aujourd’hui fixé à 6 jours et qui passerait à 2. Ecolo précise à ce sujet qu’il faut supprimer cette vision infantile de la femme, c’est à lire dans L’Avenir ce matin. 48h pour décider d’avorter, c’est le bon délai ?

Le bourgmestre de Bastogne invite toutes les communes à investir dans des terrains d’accueil des gens du voyage comme c’est le cas dans sa ville. Vous attendez un tel espace dans votre commune ?
Cela fait 40 ans que Bastogne dispose d’un terrain d’accueil pour les gens du voyage. La Ville fait partie des neuf candidates wallonnes qui ont entré un dossier pour recevoir des subsides pour rénover ou créer un tel espace. Dans La Meuse de ce matin, le bourgmestre de Bastogne invite les autres communes à faire de même en disant qu’il ne faut pas s’étonner que les gens du voyage prennent d’assaut des terrains si aucun espace ne leur est dédié. Il ajoute que ce type d’aménagement permet d’appliquer une tolérance zéro. Vous attendez un tel espace dans votre commune ?

Détail

CVQLD - Vos commentaires sur Facebook

Extraits

Chargement ...
Liens promotionnels