CVQLD - Vos commentaires sur Facebook : C'est vous qui le dites sur Auvio

tous les sites
Vos commentaires sur Facebook

Vos commentaires sur Facebook

C'est vous qui le dites

  • 5 min

Jean-Luc Crucke est en colère après le scandale sexuel dans la buvette du club de foot de la Minerie. Il veut la mise en place d’une charte éthique pour les espaces dédiés au sport où rien ne peut être toléré. Ça dérape souvent dans les buvettes de club de sport ?
Les vidéos d’une soirée de débauche au sein du club de la Minerie, en région liégeoise, ont fait le tour des réseaux sociaux. Dans cette affaire, la jeune femme qui a été filmée dénudée et mimant des actes sexuels a porté plainte pour viol. Des joueurs du club ont été sanctionnés et l’enquête suit son cours. Dans les éditions du Sudpresse, Jean-Luc Crucke, ministre wallon en charge des infrastructures sportives, indique être profondément fâché et insiste sur la nécessité de mettre en place une charte éthique pour des espaces conventionnés dédiés au sport où rien ne peut être toléré. Ça dérape souvent dans les buvettes de club de sport ?

Lorsqu’à une sortie, la file remonte sur l’autoroute, le porte-parole de Vias rappelle ce matin qu’il est interdit de se réfugier sur la bande d’arrêt d’urgence, il faut rester sur la bande de droite. La sortie que vous devez emprunter est saturée, vous faites quoi ?
Benoît Godart, porte-parole de Vias, l’Institut pour la Sécurité routière, a filmé une scène qui aurait pu se finir par un accident. La dashcam dans sa voiture a enregistré un camionneur surpris par une remontée de file sur la route, ce qui l’a forcé à freiner brutalement et a fait partir le camion en ciseaux, heureusement, sans occasionner de dégât. Benoît Godart profite de l’occasion pour rappeler qu’il est interdit, en cas de remontée de file, de se mettre sur la bande d’arrêt d’urgence même si de nombreux automobilistes le font pour se mettre en sécurité. C’est une infraction passible d’une amende de 174€. La sortie que vous devez emprunter est saturée, vous faites quoi ?

Depuis qu’ils ne peuvent plus partir en prépension, de plus en plus de travailleurs âgés tombent en invalidité. C’est devenu impossible d’aller au bout de sa carrière ?
En dix ans, le nombre de Belges en invalidité a augmenté de presque 50%. Ce matin, Sudpresse indique que le coût des indemnités d’invalidité des salariés est passé de 2,4 milliards d’euros en 2007 à 5,4 milliards en 2017. Le médecin directeur des Mutualités libres fait, lui, le constat que ne pouvant plus prendre leur prépension, de nombreux travailleurs à bout demandent à être mis en invalidité avant la fin de leur carrière. C’est devenu impossible d’aller au bout de sa carrière ?

Détail

CVQLD - Vos commentaires sur Facebook

Extraits

Chargement ...
Liens promotionnels