CVQLD - Vos commentaires sur Facebook : C'est vous qui le dites sur Auvio

tous les sites
Vos commentaires sur Facebook

Vos commentaires sur Facebook

C'est vous qui le dites

  • 5 min

Selon un économiste, pour sauver la Belgique de la faillite, tout le monde devra toucher le même montant de pension : pas plus de 1500€. Une pension identique pour tous, quel qu’ait été votre salaire, ça vous va ?
Avec une population vieillissante, l’impact financier des pensions à payer risque de générer une faillite de l’État dans les prochaines années. Pour éviter cette situation, Bruno Colmant, économiste, développe son idée ce matin dans La DH : une pension identique pour tous ceux qui ont travaillé et qui se situerait entre 1300 et 1500€. Les petites pensions actuelles seraient revalorisées et les plus grosses rabotées sans plus tenir compte du salaire des travailleurs. Ceux qui n’ont pas travaillé ne toucheraient rien. Une pension identique pour tous quel qu’ait été votre salaire, ça vous va ?

Taxer les snacks sucrés permettrait de lutter contre l’obésité, c’est ce qui ressort d’une étude anglaise. Plus de taxes vous fera maigrir ?
Actuellement, en Belgique, les boissons sucrées sont taxées comme c’est le cas en Angleterre, ce qui a amené des scientifiques anglais à se pencher sur l’impact d’une telle taxe sur la lutte contre l’obésité. Il en ressort qu’en raison de leur contenance en sucre, il serait plus efficace de taxer de 20% les chocolats, biscuits et autres snacks sucrés qui ont un impact plus grave sur la santé. Diminuer la consommation de ces produits éviterait une prise de poids de plus d’un kilo contre seulement 200 grammes pour les boissons sucrées. Plus de taxes vous fera maigrir ?

Les supporters ont répondu à Romelu Lukaku - qui s’est plaint des cris racistes dont il a été victime sur le terrain - que ce n’était pas du racisme, mais de l’encouragement. Dans les stades, des actes racistes, ce n’est pas du vrai racisme ?
Le Diable Rouge, qui joue à l’Inter Milan, s’est plaint cette semaine sur les réseaux sociaux des paroles racistes qui lui ont été adressées lors de son dernier match. Ce qu’il considère comme une honte pour le football, n’est pas vu de la même manière par ses propres supporters qui lui ont répondu dans une lettre ouverte que l’on peut découvrir dans le journal Le Soir ce matin. Pour eux, il ne s’agit pas de racisme, c’est même de la reconnaissance car il fait peur à l’équipe adverse, ça a toujours été comme ça et ils lui disent de s’habituer parce que ça va continuer. Dans les stades, des actes racistes, ce n’est pas du vrai racisme ?

Détail

CVQLD - Vos commentaires sur Facebook

Extraits

Liens promotionnels