CVQLD - Vos commentaires sur Facebook : C'est vous qui le dites sur Auvio

tous les sites
Vos commentaires sur Facebook

Vos commentaires sur Facebook

C'est vous qui le dites

  • 5 min

Après 22 ans en prison, Michel Lelièvre - un des complices de Marc Dutroux - demandera dans quelques jours sa libération conditionnelle. Vous acceptez l’idée ?
Michel Lelièvre, qui profite déjà actuellement de permissions de sortie de maximum 16 heures, fera une demande de libération conditionnelle au tribunal d’application des peines le 17 septembre prochain, c’est ce que l’on peut lire dans les éditions de Sudpresse ce matin. Condamné à 25 ans de prison dans le cadre de l’affaire Dutroux, son avocate souligne qu’il sait que sa réinsertion sera difficile mais qu’il vaut mieux qu’il profite d’une libération conditionnelle maintenant, avec un encadrement, que d’une liberté totale à fond de peine en 2021. Michel Lelièvre en liberté, vous acceptez l’idée ?

Pour votre santé et l’écologie, Michel De Maegd veut interdire aux magasins d’imprimer un ticket de caisse sans que vous le demandiez. Le ticket de caisse doit disparaître ?
Le député MR, Michel De Maegd, veut déposer une proposition de loi à la Chambre concernant les tickets de caisse qui, aujourd’hui, sont automatiquement imprimés avant de vous demander si vous souhaitez le recevoir. Parce qu’ils nécessitent l’abattage de nombreux arbres et une grande consommation d’eau pour leur fabrication et qu’en plus, ils contiennent du bisphénol A, perturbateur endocrinien qui peut être absorbé par la peau. Sa demande est d’interdire aux magasins de sortir un ticket si vous ne l’avez pas demandé. Ce ticket de caisse, il doit disparaître ?

À l’école communale de Verlaine, les élèves doivent demander un badge pour se rendre aux toilettes durant les récréations. Faut-il contrôler l’accès aux toilettes dans les écoles ?
La Meuse revient sur la rentrée de l’école communale de Verlaine où les élèves ont pu découvrir hier une cour de récréation régulée où des zones au sol indiquent ce qui est autorisé ou non en fonction de la couleur de l’espace. L’autre nouveauté pour les élèves, c’est qu’ils ne peuvent plus se rendre librement aux toilettes. Ils doivent obligatoirement demander un badge qu’ils portent alors autour du cou et qu’ils doivent ramener après leur passage au petit coin. L’école souhaite ainsi réguler le flux et éviter que des dizaines d’enfants se rendent aux toilettes au même moment. Faut-il contrôler l’accès aux toilettes dans les écoles ?

Détail

CVQLD - Vos commentaires sur Facebook

Extraits

Chargement ...
Liens promotionnels