Studio Foot : les résumés : Cercle Bruges - Anderlecht sur Auvio

tous les sites
Vercauteren rend hommage à Rensenbrink et accable son équipe : "notre plus mauvaise 1er mi-temps"

RTBF Sport - Jupiler Pro League

Vercauteren rend hommage à Rensenbrink et accable son équipe : "notre plus mauvaise 1er mi-temps"

Cercle Bruges - Anderlecht

  • 4 min 4 s

Anderlecht a émergé en toute fin de rencontre et repart avec les trois points du Cercle de Bruges. Mais pourtant, ce fut compliqué pour les Mauves : "C’est notre plus mauvaise première mi-temps. On est passé d’une extrémité en deux semaines. D’une très bonne première mi-temps la semaine passée contre le Club à la plus mauvaise. Il y avait dans la semaine des manques de qualités. On a prévenu le groupe et hier on a revu la qualité nécessaire. Mais on a encore dit qu’il ne fallait pas sous-estimer le Cercle qui a pris pas mal de points à domicile et qui a embêté les grandes équipes. Bruges perdu pas mal de matches, mais souvent avec un seul but de différence", a déclaré Franky Vercauteren à notre micro à l’issue du match. Et le coach d’ajouter : "C’est tout un ensemble de circonstances qui fait que ça n’a pas été. Le Cercle joue un autre foot que le Club, c’est très vertical. C’est leur droit et ils le font bien." Heureusement pour Anderlecht, Amuzu a enfin trouvé le chemin du but. L’ailier si souvent décrié a remis les siens dans la rencontre. "C’est ce à quoi on travaille dans l’évolution de son potentiel. On connaît ses qualités, mais il manque de finitions et de finesse. Et aujourd’hui il l’a ajouté et c’est ce qu’il a besoin pour s’améliorer", continue Vercauteren.

Le coach d’Anderlecht en a aussi profité pour rendre un vibrant hommage à son ancien équipier, Robby Rensenbrink : "Au niveau émotions, c’est quelqu’un avec qui j’ai eu beaucoup de contacts sur le terrain. Il y avait des ondes qui se passaient entre nous et il a été très important pour moi. C’est un personnage spécial et c’est le joueur avec qui ça a le mieux fonctionné sur le terrain. On était un très bon duo et on se comprenait en jouant au foot. C’est difficile à expliquer mais c’est très émouvant pour moi. Il était capable avec ses actions et ses combinaisons, de faire la différence. Il était décisif tant au niveau des buts que des assists et le tout discrètement. C’est le genre de personne que j’adore."

Détail

Les résumés

Les interviews

Chargement ...
Liens promotionnels