Diables Rouges : Diables rouges sur Auvio

tous les sites
Un premier but chez les Diables pour un Doku "encore sous le choc"

Football

Un premier but chez les Diables pour un Doku "encore sous le choc"

Diables rouges

  • 1 min 14 s

Après avoir enregistré sa première apparition avec les Diables rouges face au Danemark samedi, Jérémy Doku a été promu titulaire par Roberto Martinez mardi lors du match de Ligue des Nations face à l’Islande. Une présence dans le onze de base plutôt inattendue pour le jeune bijou de 18 ans du Sporting d’Anderlecht.

Plutôt timide en première période – assez logiquement – Doku a pris davantage de confiance en deuxième période alors que les Diables étaient rassurés par le résultat. Libéré dans le rectangle à dix minutes du terme, le jeune ailier a pu s’illustrer dans son domaine favori : le dribble un contre un. Il a ainsi facilement effacé son vis-à-vis islandais et envoyé le ballon dans la lucarne d’une frappe puissante du gauche. Un beau geste qui a permis à la Belgique de s’imposer finalement 5-1.

Buteur avec les Diables à 18 ans, 3 mois et 12 jours, il fait désormais partie des 10 buteurs les plus jeunes de l’histoire de la sélection belge. Le record appartient toujours à Fernand Nisot, buteur à 16 ans 10 mois et 28 jours en 1912. Deuxième de ce classement, Paul Van Himst a marqué à 17 ans et 28 jours tandis que plus récemment on remarquera la précocité de Romelu Lukaku (17 ans, 6 mois et 4 jours) ou de Yari Verschaeren (18 ans, 2 mois et 28 jours).

En fin de rencontre, le jeune Diable rouge a exprimé toute sa satisfaction au micro de Pierre Deprez. "Je suis très content du premier match où j’ai fait mes débuts et aussi de ce match où l’on a bien joué et on a gagné. Je suis encore choqué de jouer avec des joueurs comme ça. Il y avait énormément de qualité dans tous les ballons qu’ils m’ont donné."

Doku a ensuite décrit son but et les émotions qu’il a éprouvées. "Je ne pensais pas que Kevin m’avait vu mais bon c’est Kevin donc il m’a vu. Il m’a donné la balle en profondeur et puis je n’ai plus réfléchi. Je suis rentré et j’ai frappé fort au deuxième poteau. J’étais très heureux et fier. J’ai fait une célébration avec le doigt sur la bouche. C’est pour les gens qui disaient que je ne méritais pas d’être là, qui disaient que j’étais trop jeune. Je suis très content de ma performance."

Détail

Diables Rouges

Les Résumés

Chargement ...
Liens promotionnels