Un jour dans l'info : Une série d’attentats dans les universités belges sur Auvio

tous les sites
Un jour dans l'info

La Première - Info

Un jour dans l'info

Une série d’attentats dans les universités belges

  • 6 min

Retour sur une vague d’attentats qui a touché les universités belges au tournant des années 90, dans cet épisode d’Un Jour dans l’Info. Par trois fois, des valises piégées ont explosé dans des auditoires. L’explosion la plus grave, la dernière, a eu lieu dans un auditoire de l’Université Catholique de Louvain.

Nous sommes le 16 février 1990. Lucienne Siang est étudiante en pharmacie, à l’Université catholique de Louvain. Ce matin-là, elle se rend à l’auditoire E, à deux pas de l'hôpital Saint-Luc, en bordure de Bruxelles. Quelques minutes après s’être assise, une explosion retentit, arrachant le plafond. Lucienne est grièvement blessée.
Le bilan de l’explosion est très lourd : 50 blessés, 40 personnes hospitalisées, 19 dans un état grave, 7 (dont Lucienne), se battent entre la vie et la mort. Et très vite, sur les ondes de la RTBF, comme dans la tête des enquêteurs, le lien est fait des événements qui ont eu lieu quelques mois plus tôt, à l’Université Libre de Bruxelles, cette fois. Deux autres explosions qui ont eu lieu dans des auditoires, des vendredi matins. Autre caractéristique commune aux trois explosions : Il n’y aucune revendication. Alors le procureur du roi, Benoit Dejemeppe, pose une hypothèse, celle de l’extrême droite.

Trente ans plus tard, ces trois explosions dans les auditoires de l’UCL et de l’ULB ne sont toujours pas élucidées. Et les attentats n’ont jamais été revendiqués.

Détail

Les podcasts de La Première

Chargement ...
Liens promotionnels