Un Jour dans l'Histoire : La torture au Moyen Âge : une idée reçue ? sur Auvio

tous les sites
Un Jour dans l'Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Séquences 0 / 3

La Première - Histoire

Un Jour dans l'Histoire

La torture au Moyen Âge : une idée reçue ?

  • 1 h 29 min

13h20 : La torture au Moyen Âge : une idée reçue ?

Nous sommes le 15 mars 1343.
Consultons le registre de la justice de Sainte-Geneviève.
Y est rapporté le procès de Guillaume de Morainville de Jeanne, sa femme.
Tous deux sont accusés de vols importants.
Ils sont arrêtés après information ouverte par le maire des religieux de l'abbaye.
L'épouse confesse son crime, mais le mari, au contraire, nie et est mis « à la question ».
A tel point qu'il en devient impotent.
Morainville fait alors appel au Parlement de Paris.
Il se fonde sur le fait qu'il a été mis à la torture sans qu'une enquête ait été ouverte.
Les religieux contestent et expliquent que c'est Guillaume, lui-même qui e refusé l'enquête et qu'ils ont, de toute manière, le droit d' appliquer la question comme les y autorise la coutume de la vicomté de Paris. Le Parlement donnera raison au religieux qui poursuivront le procès.
La torture au Moyen Âge : selon les idées répandues à travers les siècles l'usage en était massif, comme si l'époque avait soumis les hors la loi à la question pour oui pour un non.
On va voir la réalité est un peu plus complexe.

Invitée : Faustine Harang, Dr de l'Université Paris1 Panthéon-Sorbonne.
« La torture au Moyen Âge, XIVe-XVe siècles » Editions Presses Universitaires de France

14 heures : Les vaccins 5/5

« Certains vaccins ne sont plus nécessaires, d'autres sont obligés et d'autres encore sont recommandés.
Qu'est cette balance bénéfices/risques ? Pourquoi un Etat peut-il obliger la population à se faire vacciner et pourquoi notre époque est-elle si favorable aux antivaccins ? »

Une série réalisée par Cécile Poss et Helena Verrier

Détail

Un jour dans l'histoire - les séquences