Un Jour dans l'Histoire : A quoi sert l'héritage des lumières aujourd'hui ? sur Auvio

tous les sites
Un Jour dans l'Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Séquences 0 / 3

La Première - Histoire

Un Jour dans l'Histoire

A quoi sert l'héritage des lumières aujourd'hui ?

  • 1 h 30 min

13h20 : A quoi sert l'héritage des lumières aujourd'hui ?

Nous sommes en 1784, année de la publication d'un ouvrage qui sera intitulé en français « Qu'est-ce que les Lumières ? ».
Il est signé Emmanuel Kant.
Le philosophe allemand y écrit :
"Les Lumières, c'est la sortie de l'homme hors de l'état de tutelle dont il est lui-même responsable.
L'état de tutelle est l'incapacité de se servir de son entendement sans la conduite d'un autre [...]
Sapere Aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Voilà la devise des Lumières."
Quatre ans plus tard, dans la « Critique de la raison pratique » du même Kant, on peut lire :
"Agis de telle sorte que la maxime de ta volonté puisse être érigée en loi morale universelle."
Près de cent cinquante ans plus tard, deux autres philosophes allemands, Theodor Adorno et Max Horkheimer, notent dans leur ouvrage « Dialectique de la raison » :
« Ce qui est en cause, ce n'est pas la conservation du passé, mais la réalisation des espoirs du passé (...)
La critique à laquelle sont soumises les Lumières tend à préparer un concept positif de ces Lumières qui puisse les libérer des rets dans lesquels les tient la domination aveugle. »
Alors comment défendre les Lumières aujourd'hui ?
Leur idéal d'émancipation a-t-il encore un sens ?
Quelles sont les Lumières du vingt-et-unième siècle ?

Invitée : Corine Pelluchon, philosophe, professeure à l'Université Gustave-Eiffel.
Autrice de « Les Lumières à l'âge du vivant » ; Seuil.

14 heures : Jacques Mesrine et les Quartiers Haute Sécurité (3/4)

Cette semaine, on aborde une autre histoire de la justice: celle qui s'écrit à travers les évasions, parfois rocambolesques, parfois désespérées, d'hommes et de femmes qui de tout temps ont refusé de se soumettre à l'enfermement.

Derrière chaque évasion se cache une histoire humaine qui témoigne à une époque donnée d'une facette du système carcéral. Dans son ouvrage "S'évader, une autre histoire de la justice", Franck Sénateur décrypte l'évolution du système carcéral français depuis la réforme pénale de 1791 qui abolit dans un élan révolutionnaire les châtiments corporels au profit de la liberté de privation de liberté.

Réalisation : Yasmine Boudaka

Détail

Un jour dans l'histoire - les séquences