Un Jour dans l'Histoire : La lessive : bien plus qu'une anecdote ! sur Auvio

tous les sites
Un Jour dans l'Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Séquences 0 / 4

La Première - Histoire

Un Jour dans l'Histoire

La lessive : bien plus qu'une anecdote !

  • 1 h 30 min

13h20 : La lessive : bien plus qu'une anecdote

Nous sommes en 1896, à Auderghem.
Dans le rapport annuel du Collège et des Sections réunies adressé au Conseil Communal, on peut lire ceci :
« L'industrie du lessivage du linge est la principale ressource des habitants de notre commune.
Mais nous ne possédons pas d'égout et l'écoulement des eaux de lessive à ciel ouvert constitue un danger pour la salubrité publique.
Nous avons mis cette difficile question à l'étude et nous espérons trouver bientôt les ressources nécessaires pour pouvoir construire des égouts, ce qui épargnerait aux blanchisseurs de linge de sérieuses difficultés, car en hiver, il est défendu, d'après le règlement de police, de laisser couler des eaux dans les rues et sur les places publiques. »
Moins d'une vingtaine d'années plus tard, les ménagères belges découvrent cette annonce dans leur journal :
« Comment est-ce possible que dans ce siècle de progrès vous puissiez encore faire votre lessive à la main ou avec des systèmes de lessiveuses surannés, qui en somme vous éreintent et au moyen desquels vous usez et déchirez inévitablement votre linge si couteux !!!
Quelle perte de temps, d'argent, de savon avec ces instruments monstrueux ?
Avez-vous déjà vu fonctionner une machine à laver « biiiip », dans un dépôt, chez un de nos agents ? »
Conclut la réclame.
Ce qui n'a, sans doute, pas perturbé Félicie qui, le jeudi 24 juillet 1930, écrit :
« Madame, je viens encore près de vous pour vous demander si vous voulez encore nous blanchir ; nous sommes ici pour deux mois, je serais si heureuse de vous revoir ; j'espère que votre santé est toujours bonne ainsi que celle de toute votre famille.
Je vous attend lundi si vous pouvez et j'aurai un gros paquet de linge ainsi que des draps de lit ; vous connaissez déjà le chemin, nous sommes avenue des trois couleurs (...)
Recevez mes sincères souvenirs, à lundi, j'espère avoir le plaisir de vous revoir. »
Evolution des pratiques de la lessive et ses conséquences, c'est ce que nous vous proposons aujourd'hui...
Invitée : Françoise Marneffe, historienne chargée des expositions à La Fonderie.
« Derrière le hublot - La lessive d'hier à demain », jusqu'au 6 juin 2021, à La Fonderie, le Musée bruxellois des industries du travail .

14 heures : Robert Bresson ( ¿)

En 13 films, de 1934 à 1983, Robert Bresson a laissé une empreinte indélébile sur le cinéma en le réinventant pour son propre usage, et avec un degré d'exigence inouï, sous le nom de cinématographe.
L'art de Bresson a suscité autant d'admiration éperdue que d'incompréhension et de rejet.
Prisonnier en Allemagne durant une année, il réalise son premier long métrage en 1943, Les Anges du péché, dont les dialogues sont écrits par Jean Giraudoux.
L'année suivante, il réalise Les Dames du bois de Boulogne (1944). Ce film, coécrit avec Jean Cocteau, est le dernier qu'il tourne avec des acteurs professionnels.
En 1951, il adapte le Journal d'un curé de campagne de Georges Bernanos, qui reste (avec Mouchette et Pickpocket) l'un de ses films les plus célèbres.
Le réalisateur minimise le rôle de l'acteur au profit du récit, c'est pourquoi les acteurs professionnels et les vedettes n'ont pas leur place dans son cinéma.
Ses personnages ont en commun d'être à la recherche de la grâce et de la liberté.
Il rejette tout ce que le cinéma peut contenir de spectaculaire, demandant au spectateur de réfléchir et non pas de se distraire, et aux acteurs et actrices d'être sans jouer.
La carrière de Robert Bresson s'étale sur plus de quarante ans durant lesquels il ne réalise que treize longs métrages. Il est néanmoins considéré par la critique et les cinéphiles comme un des géants du cinéma.

L'invité de Jean-Louis Dupont est Pierre Gabaston , professeur et auteur de documents accompagnant les films d'École et Cinéma ("Cahiers de notes sur..." : La Prisonnière du désert, Nanouk l'Esquimau, Zéro de conduite) ainsi que d'articles parus dans la revue «...

Détail

Un jour dans l'histoire - les séquences