Un Jour dans l'Histoire : sur Auvio

tous les sites
Un Jour dans l'Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Séquences 0 / 3

La Première - Histoire

Un Jour dans l'Histoire

  • 1 h 2 min

13h20 : Marguerite Steinheil

Nous sommes 16 février 1899, à Paris.
Marguerite Steinheil, maîtresse Félix Faure, président de la République, reçoit un coup de fil de l'Elysée.
C'est le secrétaire général qui lui fait part du souhait pressant qu'a le président de la voir.
La jeune femme, souffrante, répond qu'elle passera le lendemain après avoir posé pour son portrait que réalise Léon Bonnat.
Dans l'après-midi, alors qu'elle s'apprête à déjeuner, Félix Faure l'appelle en personne.
Marguerite écrira dans ses Mémoires :
« Il faut que je vous vois à tout prix, me dit-il ; j'ai à vous remettre quelque chose et je ne me sens pas très bien.
Il s'arrêta, comme hors d'haleine et continua :
Puisque vous pouvez poser pour Bonnat, vous pouvez bien me consacrer quelques minutes.
Sa voix était changée.
Il me dit encore :
Cette Affaire me tue (il parle de l'affaire Dreyfus) ... J'ai plus d'ennemis que jamais, et pendant votre absence, j'ai peut-être trop bien vécu.
Vous viendrez cet après-midi sans faute, n'est-ce pas ?
Il a semblé hésiter, et finalement a répété : venez cet après-midi, je vous en supplie. »
Quelques heures plus tard, le président meurt dans les bras de sa maîtresse.
Qui était madame Steinheil qui tirera sa célébrité de cet épisode et que les moins délicats nommeront « la pompe funèbre » ? Marguerite Steinheil dont la vie basculera, une deuxième fois, dans le drame, neuf ans plus tard : accusée du meurtre de son mari.

Invitée : Sylvie Lausberg, historienne et psychanalyste. Présidente du Conseil des femmes francophones de Belgique. « Madame S » éd. Slatkine et cie.

13H45 : Adamo a 21 ans en 1965 . Interview de ce jeune homme à la voix si particulière réalisée par Marc Danval

Détail

Un jour dans l'histoire - les séquences