Un Jour dans l'Histoire : sur Auvio

tous les sites
Un Jour dans l'Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Séquences 0 / 3

La Première - Histoire

Un Jour dans l'Histoire

  • 1 h 30 min

13h20 : Gisèle Dantinne-Paffen : la coopération socialiste et l'émancipation féminine

Nous sommes le 24 septembre 1950, le Congrès de La Ligue Nationale des Coopératrices (LNC) vient d'avoir lieu à Bruxelles.
Cette association, créée en 1922, regroupe des consommatrices liées au mouvement socialiste.
Dans son XVIIIe rapport moral et administratif, publié à l'issue du congrès, on peut lire ceci :
« L'association a pour but principal d'organiser, dans le pays, l'éducation et la propagande coopératives parmi les ménagères, afin que celles-ci prennent une part active à la vie
de leur société coopérative [...].
Parallèlement aux autres groupements féminins rattachés au Parti socialiste belge et d'accord avec ceux-ci, elle poursuit l'émancipation et l'éducation de la femme
sur le terrain politique, économique et social. »
Alors, comment le mouvement féminin coopératif valorisant le rôle traditionnel de la femme a-t-il pu servir son émancipation matérielle et intellectuelle ?
Qu'en est-il des questions d'égalité salariale, de formation, de contraception, de logement, de coût de la vie...
Au sein de ce mouvement, une femme va jouer un rôle essentiel , elle s'appelle Gisèle Dantinne-Paffen.

Invité : Julien Dohet, historien spécialisé dans l'histoire du mouvement ouvrier et de ses luttes.
Auteur de « Itinéraire d'une citoyenne dans les instances de la coopération socialiste - Parcours militant de Gisèle Dantinne-Paffen » ; publié par l'IHOES (Institut d'histoire ouvrière, économique et sociale).

14 heures : Debussy, résonnances artistiques 7/10

Episode 7 : Le style français

En 1913, Stravinsky donne le Sacre du Printemps. Cette même année, Luigi Russolo rédige son manifeste futuriste et annonce l'Art des Bruits qui semble prédire La Première Guerre Mondiale. Ce conflit qui rappelle à de nombreux Français la débâcle de 1870. La Grande Guerre aura comme conséquence de renforcer l'esprit national français. « Je veux travailler , non pas tant pour moi, que pour donner une preuve, si petite soit-elle, qu'y eût-il 30 millions de Boches sur le sol français, on ne détruit pas la pensée française » confie Debussy. C'est durant cette époque troublée qu'il écrit En Blanc et noir dont le deuxième mouvement se veut un écho aux combats, puisque Debussy y mêle le choral allemand Ein fest Burg et la Marseillaise. L'œuvre passera par les oreilles de Camille Saint-Saëns qui qualifie l'œuvre de cubiste. Rappellerait-elle par certains aspects les collages de Braque et Picasso ?

Une série réalisée par Cécile Poss

Détail

Un jour dans l'histoire - les séquences