Un Jour dans l'Histoire : Louisa de Mercy-Argenteau, la musique et rien d'autre sur Auvio

tous les sites
Un Jour dans l'Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Séquences 0 / 3

La Première - Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Louisa de Mercy-Argenteau, la musique et rien d'autre

  • 1 h 30 min

Louisa de Mercy-Argenteau, la musique et rien d'autre

Nous sommes le 24 octobre 1884, à Weimar.
Franz Liszt, âgé de 73 ans, écrit à Louisa de Mercy-Argenteau :
« Ma très chère amie, vous avez cent fois raison d'apprécier et de savourer la musique russe actuelle. Rimsky-Korsakov, Cui, Borodine, Balakirev sont des maîtres d'une originalité remarquable et de qualité.
La comtesse, proche du compositeur d'origine hongroise, fut elle-même pianiste et compositrice, mais surtout, elle a été l'une des premières, en Europe, à défendre les artistes russes souhaitant affirmer une musique dégagée de la tutelle de l'Occident.
Partons sur les traces de Louisa de Mercy-Argenteau ...

Invitée : Marie Cornaz, docteure en musicologie, conservatrice des collections musicales de la Bibliothèque royale de Belgique et maître de conférences à l'Université libre de Bruxelles.
Il y a quelques années, dans le cadre de ses recherches au sein des archives du château de Chimay, elle s'est intéressée à Louisa de Mercy-Argenteau, personnalité qu'elle évoque dans son livre « Les Princes de Chimay et la musique » (2002 + CD audio).

14.00 : Flash présenté par David RIFFONT

Debussy, résonnances artistiques (2/10)
Episode 2 : L'impressionnisme
Claude Debussy est né en 1862 à Saint-Germain-en-Laye dans une famille non musicienne mais qui s'intéresse beaucoup au théâtre.
Sa tante Clémentine détectant très tôt les dons musicaux du jeune Claude, ses parents, Manuel Achille et Victorine décident de lui faire prendre des cours de piano. Il intègre le conservatoire à l'âge de 11 ans et on envisage pour lui une carrière de pianiste virtuose.
Une série réalisée par Cécile Poss

Détail

Un jour dans l'histoire - les séquences