Un Jour dans l'Histoire : sur Auvio

tous les sites
Un Jour dans l'Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Séquences 0 / 3

La Première - Histoire

Un Jour dans l'Histoire

  • 1 h 30 min

13h20 : Les misérables : genèses d'une œuvre colossale

Nous sommes le 18 octobre 1862, à Hauteville-House, à Guernesey.
Depuis sa maison d'exil, Victor Hugo écrit à son éditeur italien, M. Daelli :
« Vous avez raison, monsieur, quand vous me dites que le livre « Les Misérables » est écrit pour tous les peuples.
Je ne sais s'il sera lu par tous, mais je l'ai écrit pour tous.
Il s'adresse à l'Angleterre autant qu'à l'Espagne, à l'Italie autant qu'à la France, à l'Allemagne autant qu'à l'Irlande, aux républiques qui ont des esclaves aussi bien qu'aux empires qui ont des serfs.
Les problèmes sociaux dépassent les frontières.
Les plaies du genre humain, ces larges plaies qui couvrent le globe, ne s'arrêtent point aux lignes bleues ou rouges tracées sur la mappemonde.
Partout où l'homme ignore et désespère, partout où la femme se vend pour du pain, partout où l'enfant souffre faute d'un livre qui l'enseigne et d'un foyer qui le réchauffe, le livre « Les Misérables » frappe à la porte et dit : Ouvrez-moi, je viens pour vous. »
En cette année 1862, l'écrivain a soixante ans et il publie l'épopée d'un forçat, nommé Jean Valjean, condamné aux galères pour avoir volé un pain.
D'emblée, le propos social du livre fait scandale.
Comment Victor Hugo, cet ancien conservateur, a-t-il pu commettre un roman à ce point subversif pour l'ordre établi ?
« Un livre immonde et inepte », persiffle Charles Baudelaire.
Retour sur la genèse d'une œuvre que le temps semble considérer comme essentielle ...

Invité : Grégoire Polet, écrivain et réalisateur de « Les Misérables et Victor Hugo - Au nom du peuple », à voir sur Arte.TV, gratuitement, jusqu'au 04/02/21.

14 heures : Le jour où les Beatles se sont séparés, partie 2

L'année 1969 est celle de la vraie fin, qui débute dans une grande tension avec le projet Get Back, et qui s'achèvera avec le dernier enregistrement des Beatles, l'album Abbey Road. Pour les Fab Four, l'heure de la séparation a sonné, mais il y aura pour chacun d'eux un après, une renaissance après le deuil de dix années passées ensemble à jouer, à créer, et à émouvoir la terre entière avec leurs composition incroyables. L'héritage musical est immense, et les dépasse. Avec Hugues Blineau, auteur du roman Le jour où les Beatles se sont séparés, paru aux éditions Mediapop, nous allons entrer au cœur de cette dernière année de la vie du groupe, et des chemins solitaires qui suivront.

Réalisation : Roxane Brunet

Détail

Un jour dans l'histoire - les séquences