Un Jour dans l'Histoire : "La bâtardise aux XVIe et XVIIe siècles" sur Auvio

tous les sites
Un Jour dans l'Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Séquences 0 / 3

La Première - Histoire

Un Jour dans l'Histoire

"La bâtardise aux XVIe et XVIIe siècles"

  • 1 h 29 min

La bâtardise aux XVIe et XVIIe siècles
Nous sommes en l'an 1600.C'est une nouvelle loi qui entre en vigueur dans le royaume de France. Un édit qui exige une naissance légitime ou légitimée de tous les membre de la noblesse. Il s'agit de mettre bon ordre dans les règles de filiation. Trier les enfants entre eux : les bâtards, en effet, sont au centre de débats juridiques et moraux . Cette loi donne ainsi à l'État un droit de regard sur des questions qui relevaient auparavant de l'ordre privé. Le bâtard « cet enfant naturel qui n'est pas provenu d'un légitime mariage », comme le dit Antoine de Furetière dans son dictionnaire au 17e siècle, va se trouver au cœur du dispositif de mise en discipline de la société.

Invitée : Sylvie Steinberg - « Une tache au front » paru aux éditions Albin Michel

13h45 : Auguste Piccard : On revient sur le travail et la personnalité d'Auguste Piccard, un savant suisse professeur à l'ULB, qui explora la stratosphère en ballon à gaz dans les années '30. On écoute les témoignages de deux personnes qui l'ont bien connu : André Jaumotte, qui fut l'élève de Piccard à l'ULB, et qui devint ensuite recteur de cette université, et Mme Kipfer, épouse du collaborateur de Piccard Paul Kipfer ; elle fut elle aussi l'élève, puis l'assistante de Piccard à l'université. Ils étaient tous deux interviewés par Odette Paris en 1984.

14 heures : L'Homme au doigt coupé - Histoire d'un traître (5/5)
Cinquième et dernier épisode de la Série `L'Homme au doigt coupé - Histoire d'un traître » écrite et réalisée par Eric Loze. A la libération, en septembre 1944, Dezitter fuit avec ses complices en direction des Pays-Bas avant de rejoindre l'Allemagne. Il sait qu'il n'a pas intérêt à rester en Belgique. Depuis plusieurs mois déjà, de nombreux résistants le recherchent pour lui faire payer ses crimes et ses trahisons., A la fin de la guerre, en mai 1945, Dezitter demeure introuvable. La Sûreté de l'Etat se lance à se recherche dans une Allemagne dévastée. Un indice permettra de le reconnaître sans aucun doute : il lui manque deux phalanges à l'auriculaire de la main droite. Les enquêteurs parviendront-ils à mettre la main sur celui que tout le monde appelle `l'homme au doigt coupé' ?

Détail

Un jour dans l'histoire - les séquences