Un Jour dans l'Histoire : Michel Winock, souvenirs d'un historien sur Auvio

tous les sites
Un Jour dans l'Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Séquences 0 / 3

La Première - Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Michel Winock, souvenirs d'un historien

  • 1 h 31 min

13H20 : Michel Winock, souvenirs d'un historien

Nous sommes le 3 octobre 1955.
En ce jour de rentrée scolaire, la classe est finie pour celui qui, plus tard deviendra un historien de premier plan, mais ce jour-là, écrit-il dans ses souvenirs
« je suis devenu grand : salarié autonome, je vais gagner ma vie.
Tôt levé, j'ai pris le métro pour me rendre d'Arcueil-Cachan à Saint-Philippe-du-Roule, lieu parisien de toutes les promesses de carrière, de promotion, d'ambition ; car là, non loin de la station de métro, se tient le siège cossu de la Compagnie du Niger français qui m'a embauché... »
Heureusement pour l'Histoire, l'expérience sera de courte durée.
Soixante-cinq ans plus tard, celui qui avait vingt-deux ans à l'époque nous invite à la découverte d'un monde disparu mais qui nous parle encore.
Les années de l'après-guerre, celles qui précèdent les « Trente Glorieuse ».
Des années où les taudis abondent, où l'eau courante et l'électricité ne sont pas encore arrivées dans tous les foyers, la voiture individuelle est un luxe, les paysans représentent le tiers de la population active, la plupart des enfants suivent la carrière de leurs parents, l'enseignement supérieur est quasi fermé aux classes inférieures, la femme mariée doit encore avoir l'autorisation de son mari pour ouvrir un compte en banque, la pilule contraceptive n'est pas encore légale, l'avortement est interdit.
C'est une époque où le collectif prime sur le particulier, on s'affirme par son appartenance religieuse, politique, régionale, professionnelle.
La grande idée de la construction européenne peine à se réaliser.
Qu'y a-t-il de commun entre ce monde d'hier et celui d'aujourd'hui qui semble, lui aussi, à l'aube d'un basculement ?
C'est ce que nous allons tenter de comprendre avec notre témoin : Michel Winock.


Invité : Michel Winock, historien spécialiste de l'histoire de la République française ainsi que des mouvements intellectuels et politiques.
Auteur, notamment du « Siècle des intellectuels », pour lequel il a reçu le prix Médicis essai en 1997 et de « Jours anciens » publié chez Gallimard.

14heures : Les frères Werner (1/2)

Le 22 juin 1974, le monde entier a les yeux rivés sur le stade de football de Hambourg. Il se joue là un match entre les deux équipes de cette Allemagne encore divisée par le mur de Berlin.
Il faut dire que, bien au-delà de l'enjeu sportif, ce sont deux idéologies qui s'affrontent : le capitalisme et ses joueurs pros et très bien payés, contre les communistes, unis et déterminés, bien que donnés perdants.
Au micro de Jean-Marc Panis, Philippe Collin raconte ce combat historique dans le roman graphique « Les frères Werner » paru chez Futuropolis

Détail

Un jour dans l'histoire - les séquences

Liens promotionnels