Un Jour dans l'Histoire : sur Auvio

tous les sites
Un Jour dans l'Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Séquences 0 / 4

La Première - Histoire

Un Jour dans l'Histoire

  • 1 h 30 min

13h20 : Les religions monothéistes et la finance

Nous sommes le 28 juillet 1390.
Un certain Nicolas de Bonaccorsa s'inquiète de la guerre que mène le vicomte Raimond de Turenne contre la papauté d'Avignon.
Il écrit à Francesco di Marco Datini, banquier et négociant né en Toscane.
« Il se fait peu de commerce ici à présent parce que les hommes d'armes de Messire Raymond de Turenne parcourent le pays et font beaucoup de ravages.
Le pape a levé des troupes pour leur faire la guerre et la ville d'Avignon 50 lances pour garder le Comtat, car ils sont sous les murs d'Avignon.
Les bandes de Messire Raymond ont fait des prisonniers et tué deux hommes ».
Deux ans plus tard, le 5 août 1392, le même Bonaccorsa écrit encore :
« Si cette paix pouvait se faire entre le Saint-Père et Messire Raymond de Turenne, qui tient enténébré ce pays, ce serait une bonne opération et le pays pourrait travailler. »
La société développée par Francesco di Marco Datini à Avignon a essaimé hors de France et d'Italie, installant, par exemple un délégué et un comptoir à Bruges, mais aussi en Angleterre et en Crimée.
La devise du négociant n'y va pas par quatre chemins : « Au nom de Dieu et du profit ».
Datini, d'ailleurs, n'oubliera pas les moins nantis puisqu'il créera une fondation pour leur venir en aide à Prato, non loin de Florence.
« Au nom de Dieu et du profit » : si l'intention de Datini est claire, on se rend compte que ce n'est pas toujours le cas lorsque l'on interroge les textes des grandes religions monothéistes : l'Ancien et le Nouveau Testament, laeCoran et la Thorah.
Quels ont été les rapports entre ces religions et l'argent et la finance ?
Petite leçon du jour...

Invitée : Anne Morelli « Dieu aime-t-il les prêts à intérêt ? Les religions du livre et la finance » www.montdepiete.be

14 heures : Bourvil dans tous ses états 11/14

EPISODE 11 : « Je lui ai permis d'incarner un noble » déclare Jean-Pierre Mocky. Les 4 films du réalisateur permettent effectivement à Bourvil d'endosser des rôles qu'on ne lui avait jamais proposés. Le noble pilleur de tronc d'églises, l'inspecteur de police, le vétérinaire qui prône une prostitution masculine remboursée par la sécurité sociale ou encore le professeur de latin qui détruit les antennes télés de ses élèves. Pour ces quatre films, Jean-Pierre Mocky forme un trio des plus sympathiques, Bourvil, Francis Blanche et Jean Poiret.
.
Intervenants : Bourvil, Jean-Pierre Mocky, Dominique Raimbourg, Philippe Raimbourg, Salvador Adamo, Christian Jaque.

Une série en 14 épisodes réalisée par Cécile Poss et Pierre Devalet composée d'interviews inédites et d'archives de la Sonuma, de la Radio-télévision Suisse, de Radio Canada, de l'INA et d'archives inédites de particuliers.

Détail

Un jour dans l'histoire - les séquences

Liens promotionnels