Un Jour dans l'Histoire : Les frères Goncourt : des infréquentables ? sur Auvio

tous les sites
Un Jour dans l'Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Séquences 0 / 5

La Première - Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Les frères Goncourt : des infréquentables ?

  • 1 h 30 min

Les frères Goncourt : des infréquentables ?

Nous sommes le 1er mars 1895, dans le hall du Grand Hôtel, à Paris.
C'est là que 310 convives, parmi lesquels Emile Zola, Alphonse Daudet, Octave Mirbeau ou Stéphane Mallarmé, attendent, pour le célébrer, Edmond de Goncourt.
Celui-ci, âgé de 73 ans, malgré des problèmes de santé, épate la galerie dès son entrée.
Un journaliste de l'époque rapporte :
« Grand, avec une sveltesse hautaine et cette allure d'épaules qui rejette la tête en arrière et lui donne de la souveraineté, il apparaît d'une race fière et superbe. »
Et pourtant, au cours des décennies qui ont précédé cet événement, Edmond, et son frère cadet Jules décédé en 1870, n'ont épargné, de leur fiel, personne et détesté à peu près tout le monde.
Misogynes, antisémites, réactionnaires, ils ont été haïs à la hauteur de leur méchanceté.
Edmond et Jules ont laissé derrière eux une œuvre écrite dont les romans et les pièces ont été éclipsés par leur Journal, commencé au moment du coup d'Etat de Louis-Napoléon Bonaparte, le 2 décembre 1851, et achevé juste avant la mort du premier en 1896.
Un Journal, publié après la mort du cadet, qui témoigne de la République des lettres de la seconde moitié du XIXe siècle.
« Certains livres ressemblent à la cuisine italienne : ils bourrent, mais ne remplissent pas » ont-ils écrit dans l'une de leurs chroniques.
Au-delà du célèbre prix qui portent leur nom, suivons les frères Goncourt sur les chemins de ce qu'ils ont observé secrètement, sans concession, le genre humain.


Invité: Pierre Ménard auteur de « Les infréquentables frères Goncourt » aux éditions Tallandier.

14 heures : Les origines de la Franc-Maçonnerie

On s'interroge aujourd'hui sur la place de la musique dans le rite maçonnique et sur le statut des musiciens dès leur entrée au XVIIIe siècle

Au micro de Cécile Poss, l'historien Hervé Hasquin, le musicologue Gérard Gefen et un franc-maçon haut gradé, Charles B.

Détail

Un jour dans l'histoire - les séquences

Liens promotionnels