Un Jour dans l'Histoire : sur Auvio

tous les sites
Un Jour dans l'Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Séquences 0 / 3

La Première - Histoire

Un Jour dans l'Histoire

  • 1 h 9 min

13h20 : Neel Doff, de la misère à la gloire littéraire

Nous sommes le 21 décembre 1929.
Dans le journal « Les Nouvelles littéraires », créé sept ans plus tôt par la librairie Larousse, le journaliste Frédéric Lefèvre publie un article intitulé « Une heure avec Neel Doff ».
Portrait-Interview, l'auteur ne cache pas son admiration pour celle qui, à l'époque, connait la consécration, même si son roman « Jours de famine et de détresse », sorti en 1911, a raté le Goncourt de peu.
Lefèvre commence son article de la façon suivante :
« Je m'imaginais, je ne sais pourquoi, que Neel Doff, qui est la plus justement célèbre des femmes écrivains d'Europe et du monde habitait un village perdu en Hollande.
Et voilà que je reçois samedi un nouveau livre d'elle (...)
Aucune dédicace mais une carte avec l'adresse de l'auteur à Bruxelles.
Pas une minute d'hésitation.
Le premier train partait une demi-heure plus tard : à deux heure et demie, je sonnais chez Neel Doff qui habite le quartier de la Porte de Namur. »
Dans l'entretien qu'elle accorde à son admirateur, celle que l'on n'appelle pas encore autrice, revient sur son enfance marquée par la misère.
Elle dit :
« La vraie misère, celle que j'ai subie, est tellement riche en nuances !
Être malheureux de cette sorte, ce n'est pas seulement crever de faim, c'est ne pas pouvoir être propre, c'est être mal habillé, mal logé, ne pas pouvoir fréquenter les gens qui vous plaisent mais être au contraire réduit à des promiscuités déplaisantes (...)
« Être pauvre, c'est surtout ne pas pouvoir étudier à sa guise, d'un mot, être séparé de la beauté sous toute ses formes par mille obstacles, dont la plupart sont insurmontables... »
Ces obstacles Neel Doff va finir par en faire une force.
En racontant la condition de ses semblables, elle gagnera une forme d'apaisement.
Une forme, seulement ...


Invitée : Eliane Van Den Ende, historienne.

14 heures : Autopsie des morts célèbres 1/2

Comment est morte Lucy, notre ancêtre commun ? Pourquoi et comment le corps de Saint Louis a été dispersé à travers le monde ? Que nous apprend l'étude du cerveau de Descartes ? Est-ce que Balzac a été tué par sa folie créatrice ? Hitler s'est-il suicidé dans son bunker en mai 1945 ?

Réponses avec Yasmine Boudaka et son invité David ALLIOT co-auteur avec Philippe CHARLIER « Autopsie des morts célèbres » paru aux éditions Tallandier

Détail

Un jour dans l'histoire - les séquences

Liens promotionnels