Un Jour dans l'Histoire : Montaigne - La Boétie : parce que c'était lui, parce que c'était moi sur Auvio

tous les sites
Un Jour dans l'Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Séquences 0 / 2

La Première - Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Montaigne - La Boétie : parce que c'était lui, parce que c'était moi

  • 46 min

13h15 : "Montaigne - La Boétie : parce que c'était lui, parce que c'était moi."
Nous sommes en mars 1580, à Bordeaux. Dans la première édition de ses fameux « Essais », Michel de Montaigne écrit à propos de son amitié avec Etienne de La Boétie :« Si on me presse de dire pourquoi je l'aimais, je sens que cela ne peut s'exprimer. »Quinze ans plus tard, dans l'édition posthume dite « d'après l'exemplaire de Bordeaux » on peut lire la formule célèbre: « parce que c'était lui, parce que c'était moi ». Cet ajout a été fait par l'auteur lui-même, dans la marge de son exemplaire personnel édité en 1588. Montaigne - La Boétie, une amitié que l'on donne toujours en exemple mais qui n'empêcha pas les désaccords et les tumultes. Des idées qui, chez ces deux grands penseurs, n'ont pas toujours convergé et qui reflètent les contradictions d'une époque. Contradictions pas si lointaines.
Invité : Jean-Claude Idée, metteur en scène
13h45 : MON GRAND PÈRE CE HEROS : Tchang
Thérèse Zang, petite fille de Tchang raconte l'histoire de son grand-père Tchang Tchong-Jen , un ami d'Hergé qui avait quitté sa Chine natale pour venir étudier les beaux-arts à Bruxelles début des années 30.
Une séquence réalisée par Christine Massuy et Bruno Baltazart

Détail

Un jour dans l'histoire - les séquences

Liens promotionnels