Un Jour dans l'Histoire - 05/06/2019

tous les sites
Un Jour dans l'Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Séquences 0 / 3

Un Jour dans l'Histoire

  • 1 h 11 min

13h20 : 10 juin : le massacre d'Oradour-Sur-Glane

Nous sommes le 10 juin 1944.
Il est 13h45 lorsque 150 soldats de la Waffen-SS arrivent à Oradour-Sur-Glane, à une vingtaine de kilomètres de Limoges, dans le sud-ouest de la France.
Ces soldats sont tous très jeunes.
Une cinquantaine d'entre eux remontent la rue principale.
Le reste de la troupe encercle le bourg.
Les SS rassemblent alors la population qui compte plus de 600 hommes, femmes et enfants, sur le champ de foire.
Il leur faut, prétendent-ils, fouiller les maisons à la recherche d'armes et de maquisards.
A 15h45, les hommes sont séparés des femmes et des enfants.
Les hommes sont répartis dans six lieux différents.
Les femmes et les enfants sont regroupés dans l'église.
A 16h, les hommes sont exécutés à la mitraillette.
Au même moment, les SS font exploser une bombe dans l'église qui tuent femmes et enfants ; ensuite, ils incendient l'édifice en jetant de la paille, des chaises, des fagots sur le corps des victimes.
Dans la soirée, les soldats allemands pillent et brûlent toutes les maisons et tous les lieux publics du village.
Au total, 642 personnes périssent dans ce massacre d'Oradour-Sur-Glane.
Parmi les 213 enfants présents, au moment du drame, un seul survit : il s'appelle Roger Godfrin.
C'est son histoire que nous allons vous raconter...

Invité : Régis Delpeuch. Auteur de « L'enfant d'Oradour » aux éditions Scrineo.

14 heures : Ettore Scola (2/3)

Dès la fin de la seconde guerre mondiale, Ettore Scola officiera en tant que dessinateur-caricaturiste dans une revue satirique avant de, très vite, collaborer à l'écriture, souvent collective, de scénarios pour le cinéma.
C'est ainsi qu'après avoir co-écrit, sans être crédité aux génériques, plus d'une vingtaine de scénarios (entre 1948 et 1952), Ettore Scola deviendra un scénariste reconnu qui (co)écrira plus d'une cinquantaine de scénario pour, entre autres, Antonio Pietrangeli, Mauro Bolognini, Mario Monicelli, Nanni Loy et surtout Dino Risi ... avec pour partenaires d'écriture les célèbres (en Italie) Age e Scarpelli, Metz e Marchesi, et Ruggero Maccari.
Une fois passer à la réalisation, en 1964 avec « Se permettete parliamo di donne » (Parlons femmes), Ettore Scola réalisera plus de 25 long-métrages, développant rapidement cet art singulier de comédies socio-historiques qui lient intimement l'histoire de ses personnages avec l'Histoire de l'Italie.

L' invité de Jean-Louis Dupont , Jean Antoine Gili, à la fois universitaire, historien du cinéma (spécialiste du cinéma italien), critique à la revue Positif, délégué général du festival du cinéma italien d'Annecy (dont il a été l'un des fondateurs), et auteur de nombreux ouvrages.

Détail

Un Jour dans l'Histoire

Un jour dans l'histoire - les séquences

Un jour dans l'histoire
Un jour dans l'histoire
40 min

Un jour dans l'histoire

Olympe de Gouge, héroïne révolutionnaire considérée comme l'une des premières féministes françaises

Un jour dans l'histoire
Un jour dans l'histoire
40 min

Un jour dans l'histoire

Madame Roland, l'engagement politique d'une femme sous la Révolution française

Liens promotionnels