Travelling - Le bon, la brute et le truand, de Sergio Leone (1966) - 02/08/2018

tous les sites
Travelling

Travelling

Le bon, la brute et le truand, de Sergio Leone (1966)

  • 1 h

Aujourd'hui dans Travelling, il y a ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Nous, nous creusons. Et par la même occasion, nous plongeons dans l'histoire d'un western spaghetti de Sergio Leone "Le bon, la brute et le truand" (Il buono, il brutto, il cattivo), sorti en 1966.
Ce film est la référence absolue en matière de renouveau du genre "western". Sergio Leone tourne avec ses acteurs fétiches, Clint Eastwood en tête, le troisième volet d'une trilogie du dollar commencée par "Pour une poignée de dollars", en 1964.
Dans "Le bon, la brute et le truand" il est aussi question d'argent, la poursuite de 200'000 dollars-or en pleine guerre de Sécession. On assiste donc à l'incursion de la grande Histoire dans les petits tracas personnels de ces bandits américains.
Pour son film, Sergio Leone multiplie les figurants, s'invente un tournage pharaonique en plein désert espagnol, s'adjoint une partie de l'armée franquiste, fait sauter un pont et engage son vieux pote d'école Ennio Morricone pour une des plus magnifiques partitions jamais écrites pour le cinéma.
Clint Eastwood, Eli Wallach et Lee Van Cleef se partagent la vedette de ce western pas comme les autres.

Détail

Travelling

Liens promotionnels