Tout ça ne nous rendra pas le Congo - Spring Break (7/18) - 12/04/2017

Retour en arrière × Vider le champs
Tout ça ne nous rendra pas le Congo

Tout ça ne nous rendra pas le Congo

Spring Break

  • 27 minutes

On est pas sérieux quand on a 17 ans, quand on en a 27 non plus apparemment. Les filles, comme Mélissa, se préparent à l'avance au voyage : banc solaire, régime, coiffeur et salle de sport. Les garçons aussi, de leur côté, se préparent : banc solaire, régime, coiffeur et salle de sport. Sur place, il n'y a que 4 jours. Quatre jours que Giordano résume régulièrement en quelques mots : "ça va être la guerre". L'objectif est clair et su de tous : picoler et choper un max. Il faut que jeunesse se fasse. Sur place, tout doit être parfait, pour en "profiter". Qu'importe que sur place, on déchante, qu'il fasse moche, qu'il fasse froid. Que les mini shorts restent au fond des valises. Que les filles ne soient pas si mignonnes que prévu... Qu'il faille faire la vaisselle, à manger... On est là pour en profiter et on en profitera. Alors, on fait le plein de shots, l'alcool réchauffe les cœurs.
On se toise, on se séduit, on se déçoit. On s'ajoute sur "Face", on se "snap". On se zap. Car au fond, en profiter, c'est surtout bien prouver au monde entier qu'on en a profité non ? Au monde entier des réseaux sociaux cela va sans dire. Le Spring Break serait simplement à l'image de la jeunesse d'aujourd'hui : narcissique, hédoniste et vaine...? De toutes façons, tous les vieux vous le diront : ils ne savent plus rien faire ces jeunes, à part glander, boire jusqu'à s'évanouir et cumuler les conquêtes. Et qui leur donnerait tort, aux vieux, de dire ça ? Voilà l'essence même du Spring Break bien résumé, non ? Ils n'ont plus les mêmes valeurs que nous, disent les vieux, plus les mêmes aspirations, plus les mêmes envies, plus les mêmes rêves ... Plus les mêmes rêves, vraiment ? Peut-être vaudrait-il mieux que les vieux ne regardent pas ce Spring Break... ils risqueraient d'être déçus ...

Détail

Prochain direct

à 19h58 sur La Deux

Tout ça ne nous rendra pas le Congo

Panique en cuisine

Vous aimeriez aussi

Tout ça (ne nous rendra pas le Congo)

Liens promotionnels