Tendances Première : Examens écrits, examens oraux, QCM : comment évaluer les étudiants ? sur Auvio

tous les sites
Tendances Première

La Première - Lifestyle

Tendances Première

Examens écrits, examens oraux, QCM : comment évaluer les étudiants ?

  • 1 h 29 min

LES TRIBUS
Pierre Schepens, psychiatre et directeur de la clinique de la Forêt de Soignes, revient sur les 3 dernières podcasts de Marie Van Cutsem C'est Dans la Tête : schizophrénie, dépression et stress post traumatique.
C'est dans la tête : regarder les vidéos sur Auvio (rtbf.be)

DOSSIER
Examens écrits, examens oraux, QCM : comment évaluer les étudiants ?
En décembre dernier, l'UCLouvain annonçait la fin des points négatifs pour les examens QCM, ces fameux questionnaires à choix multiples. Le QCM est utilisé depuis des années pour interroger les étudiants du supérieur et ainsi évaluer leurs connaissances et acquis. Cette méthode d'évaluation a ses avantages : rapide, efficace, objective. Elle permet d'évaluer un grand nombre d'étudiants avec une équité parfaite au niveau des corrections. L'inconvénient de ces questionnaires est de laisser une grande part au hasard, raison pour laquelle les points négatifs ont été introduits pour tenter de pondérer ce hasard ! Mais, à l'UCLouvain, les chercheurs ont constaté qu'avec des points négatifs, le QCM laisse une trop grande part à la stratégie ! Une réflexion globale sur l'évaluation des étudiants est donc en cours. Comment concevoir une évaluation de qualité par QCM ? Faut-il varier les méthodes d'évaluation pour mieux appréhender l'acquisition des compétences ? Faut-il former les professeurs à d'autres méthodes de vérification des savoirs ? La période des examens pourrait-elle être moins stressante et plus constructive pour nos étudiants ? Et en pleine crise sanitaire, faut-il évaluer différemment les élèves ?
On en parle avec Emilie Malcourant, conseillère au Louvain Learning Lab de l'UCLouvain et avec Bruno Humbeeck, Docteur en psychopédagogie

TENDANCEURS Rediff
5 raisons pour lesquelles le Mandalorien va sauver Disney, avec Kamal Messaoudi, geek et co-fondateur de la chaîne YouTube Zone Geek.

Détail