Tendances Première : Le Dossier

tous les sites
Tendances Première : Le Dossier
Tendances Première

La Première - Lifestyle

Tendances Première : Le Dossier

Moi, je ne porte pas de soutien-gorge! La parole aux adeptes du No Bra

  • 37 min

Nobra et les injonctions sur le corps des femmes.
Pour des questions de confort, de plus en plus de femmes deviennent adeptes du No Bra. Pour Gala Avanzi, s’émanciper de son soutien-gorge est aussi un acte militant. C’est une arme pour dénoncer le sexisme ordinaire, la culture du viol et les injonctions à la beauté, souvent contradictoires, subies par les femmes, mais aussi l’hypersexualisation de la poitrine, trop petite, trop grosse, trop décolletée, trop rembourrée, trop découverte, trop cachée, etc. Et si pratiquer le No Bra permettait de se libérer du contrôle exercé sur le corps des femmes ? De défier ses complexes et de se réapproprier son corps en combattant l’idée reçue que des seins parfaits, ronds et rebondis existent ? Et si c’était bien plus que le simple fait de ne pas porter de soutien-gorge ? On en parle avec Margot Foubert, chargée d’études au FPS, Eléna Diouf, chargée d’études au FPS, Gala Avanzi, auteure du livre No Bra chez Flammarion et Anne Hustache, historienne de l’art

Détail