Tendances Première : Le volume d’un film au cinéma n'est pas sans danger sur Auvio

tous les sites
Tendances 1ère: Le Dossier
Tendances Première

La Première - Lifestyle

Tendances 1ère: Le Dossier

Le volume d’un film au cinéma n'est pas sans danger

  • 23 min

Serge Coosemans est l’auteur du libre « La Guerre Du Son » paru aux éditions La Muette. S’il n’est pas certain que l’environnement soit aujourd’hui plus bruyant qu’avant, il est en revanche assuré que le volume auquel on s’expose le temps d’un album de musique, d’une émission de radio, d’un concert, d’une nuit en discothèque ou d’un film au cinéma a considérablement augmenté depuis les années 70/80. Ce qui n’est pas sans présenter de véritables dangers, qui vont de l’acouphène temporaire à la surdité. L’OMS va jusqu’à prévoir un milliard de sourds sur Terre en 2050. Une partie de ceux-ci pourra véritablement être considérée comme victime collatérale d’une véritable Guerre du Son entre producteurs de disques, salles de concerts, équipementiers de discothèques, stations de radio, sonorisateurs et fabricants de baladeurs stéréo. Mais vouloir baisser le son, n’est-ce pas s’attaquer à l’une des dernières libertés ? Serge Coosemans retrace les grandes lignes de cette Guerre du Son et de l’évolution possible des législations émergentes et donne la parole à quelques artistes et DJ’s dont le métier est rendu très compliqué depuis l’un ou l’autre accident sonore.

Détail