L'info culturelle : Elle moule des masques et coud des costumes, elle hybride des poupées et confectionne des corps de géant en tissu. sur Auvio

tous les sites
Sofi van Saltbommel, Visions d’un masque, au Musée du Carnaval.

Musiq3 - Culture

Sofi van Saltbommel, Visions d’un masque, au Musée du Carnaval.

Elle moule des masques et coud des costumes, elle hybride des poupées et confectionne des corps de géant en tissu.

  • 9 min

Sofi van Saltbommel, formée à la sculpture classique, mêle les techniques de la sculpture, de la céramique et de la couture.
Elle moule des masques et coud des costumes, elle hybride des poupées et confectionne des corps de géant en tissu. Elle s’inspire librement des mascarades européennes et donne vie aux matériaux. La peau des vêtements révèle la part animale cachée en l’humain. L’homme sauvage porte un masque en céramique qui ajoute un grotesque à sa parure. Le masque du gille tire la langue, sans jeter une ombre sur le rayonnement du personnage. Sofi van Saltbommel insuffle à ses pièces une énergie vitale. La création en puissance fait son œuvre. Eros dresse le bout de son sexe et fertilise l’imaginaire du carnaval.
A voir au Musée international du Carnaval et du Masque à Binche jusqu’au 2 janvier 2022.

Sofi van Saltbommel est au micro de Pascal Goffaux.

Détail