Vivre ici Namur-BW-Luxembourg : Vivre ici Namur, Luxembourg et Brabant wallon sur Auvio

tous les sites
Réponses aux nombreuses questions que se posent les jeunes

Vivacité - Lifestyle

Réponses aux nombreuses questions que se posent les jeunes

Vivre ici Namur, Luxembourg et Brabant wallon

  • 3 min 34 s

Depuis le début de la crise les jeunes se posent un tas de questions puisque le coronavirus a de nombreuses retombées sur leur quotidien : sur leur job étudiant, sur leur enseignement, sur leurs déplacements, etc.
Infor Jeunes a créé une FAQ spéciale " coronavirus " sur son site inforjeunes.be
« Ai-je le droit de conduire pour m’entrainer pour le permis pratique ? » Nombreux sont les jeunes qui aimeraient profiter de tout ce temps libre pour s’entraîner à conduire.  Et on les comprend tout à fait mais malheureusement la réponse est non, puisque cela ne représente pas un déplacement essentiel, le jeune s’expose donc à une amende pouvant aller jusque 250€.

Cela dit, rien n’empêche que ce soit le jeune qui prenne le volant pour faire un déplacement considéré comme essentiel, par exemple pour se rendre à la pharmacie ; ce qui n’est pas autorisé c’est de se retrouver à des dizaines de km de chez soi avec l’argument de l’apprentissage de la conduite, ça, le policier n’acceptera pas !

L’évènement auquel je devais assister a été annulé, quels sont mes droits ? » Les  événements de cet été sont annulés les uns après les autres alors qu’on a parfois déjà payé une entrée, on pense notamment aux places de festivals …

Les autorités ont annoncé que les événements de masse seraient interdits jusqu’au 31 août inclus. On attend plus de précisions sur la notion de masse mais il est clair que les événements de type festivals tombent à l’eau quoi qu’il en soit.

Dans ce cas, les organisateurs sont tenus de rembourser intégralement le client OU de reprogrammer l’événement à une date ultérieure. Il arrive que la date de report ne nous arrange pas, bien sûr, et dans ce cas-là on peut obtenir remboursement si on arrive à le prouver (par exemple : si on est vacances à l’étranger à ce moment-là).

« Je suis en secondaire, que se passe-t-il si je ne fais pas mes travaux à domicile ? »
Les travaux qui sont envoyés à distance aux élèves ne peuvent pas être évalués et ne peuvent donc pas intervenir dans le bulletin. Le " risque " en n’effectuant pas ces travaux ne se situe donc pas au niveau des notes, certes, mais il ne faut pas négliger les conséquences sur le rythme scolaire : un élève qui perd le rythme peut avoir du mal à le reprendre, et c’est bien sûr afin d’éviter cela que les professeurs continuent à stimuler leurs élèves, notamment grâce à des travaux à réaliser.

« À cause du confinement, j’ai des difficultés pour rédiger mon mémoire/TFE, que puis-je faire ? ».
La chose la plus importante à retenir c’est que la remise des travaux de fin d’études est bel et bien maintenue, donc les étudiants doivent absolument poursuivre la rédaction de leur mémoire/TFE.

Par contre, il est vrai que la récolte d’informations est plus complexe en ce moment, puisque l’accès à certains lieux comme les bibliothèques et les salles informatique est limité. Donc les autorités demandent aux promoteurs et aux établissements d’enseignement supérieur d’adapter, si nécessaire, les objectifs des travaux d’études. Donc, la meilleure solution, pour un jeune qui se sent vraiment en détresse dans le cadre de la rédaction de son mémoire/TFE, c’est de prendre contact avec son promoteur pour en discuter mais il n’est pas question d’un report comme c’est parfois le cas pour d’autres activités pédagogiques

Détail