Renoncer à la hausse des taxes carburant en France si on ne trouve pas de "bonnes solutions" - JT...

tous les sites
Renoncer à la hausse des taxes carburant en France si on ne trouve pas de "bonnes solutions"

Renoncer à la hausse des taxes carburant en France si on ne trouve pas de "bonnes solutions"

JT 13h

  • 2 min 28 s

Le gouvernement français renoncera définitivement à la hausse des taxes sur les carburants s'il ne trouve pas les "bonnes solutions" sur le pouvoir d'achat lors de la concertation locale décidée pour répondre à la crise des "gilets jaunes", a confirmé mercredi Edouard Philippe."Si nous ne trouvons pas les bonnes solutions, nous n'appliquerons pas" cette augmentation de la taxe carbone, suspendue mardi pour six mois, a déclaré le Premier ministre dans son discours ouvrant un débat convoqué à l'Assemblée nationale face au mouvement de protestation. Le SMIC augmentera d'1,8% "dès le mois de janvier 2019", a encore annoncé le Premier ministre, évaluant le total de la hausse à 3% en ajoutant à l'indexation la baisse des cotisations sociales et la prime d'activité. "Sur un an, grâce à l'action conjuguée de l'indexation, de la baisse des cotisations sociales et de la prime d'activité, la hausse sera de l'ordre de 3% par rapport à janvier 2018. La hausse de la prime d'activité que nous avons décidée pour avril 2019 amplifiera encore cet effet", a-t-il affirmé. Le gouvernement ne craint par ailleurs pas le débat "nécessaire" sur l'efficacité de la réforme de l'impôt sur la fortune (ISF) menée par l'exécutif en 2017, a affirmé mercredi Edouard Philippe, confirmant un "bilan" d'experts devant se tenir en 2019.

Détail

Journal télévisé - Sujet par sujet

Extraits

Journal télévisé 19h30

Journal télévisé 13h

Liens promotionnels