Regard sur… : Regard Sur - Débat "Le prix de la déraison" sur Auvio

tous les sites
Regard Sur - Débat

La Trois - Documentaires

Regard Sur - Débat

Regard Sur - Débat "Le prix de la déraison"

  • 44 min

Avec ses invités en plateau, Julie Morelle se penchera sur les " returnees ". Qui sont ces anciens djihadistes revenus au pays ? Représentent-ils une menace pour la Belgique ? Comment sont-ils suivis ? Qu'en est-il du sort à réserver à ceux qui sont toujours détenus dans des camps en Syrie et à leurs enfants ? 1. Repentis ou dangers publics ? Avec le recul de Daech, ils sont aujourd'hui un certain nombre à avoir rejoint la Belgique. Dans quel état d'esprit sont-ils ? Ont-ils abandonné leur idéologie, se sont-ils bien réintégrés après leur passage par la case prison ? On sait que l'univers carcéral est un terrain idéal pour la diffusion d'idées radicales. Quelles sont les procédures mises en place par les instances judiciaires pour éviter à ces personnes d'être à nouveau tentées par la violence ? A-t-on mis en place un plan de déradicalisation ? Comment assure-t-on le suivi à la sortie de prison ? 2. Et les enfants dans tout ça ? Ils sont aujourd'hui 45 enfants et 16 mères coincés dans des camps en Syrie à attendre qu'on délibère sur leur sort, dans des conditions sanitaires préoccupantes sur lesquelles pèse encore le poids du coronavirus. Toutes les instances politiques s'accordent pour dire que les enfants de moins de 12 ans doivent être rapatriés d'urgence, et pourtant, rien ne bouge. Pourquoi la décision prend-elle autant de temps ? Les choses se débloqueront-elles avec la mise en place du nouveau gouvernement ? Si la question du rapatriement des enfants semble ne rencontrer aucune objection, il n'en est pas de même de celui des mères. Rapatrier les enfants sans leur mère n'est-il pas criminel quand on sait les traumatismes que ces enfants ont déjà endurés à cause des erreurs commises par leurs parents ? Comment accompagner les familles pour que les chances de réinsertion soient optimales ? Autant de questions que Julie Morelle abordera avec ses invités : Bernard Devos, Délégué général aux droits de l'enfant, Alain Grignard, ex-policier fédéral spécialisé en terrorisme, Annie Devos, Administratrice générale des Maisons de Justice, Fabienne Brion, criminologue à l'UCLouvain, ainsi que Samira, la maman d'une ex-djihadiste toujours coincée avec ses enfants en Syrie.

Détail

Bonus

Chargement ...
Liens promotionnels