Quand le vinyle creuse son sillon - on n'est pas des pigeons - 10/02/2017

Retour en arrière × Vider le champs
Quand le vinyle creuse son sillon

Quand le vinyle creuse son sillon

on n'est pas des pigeons

  • 5 minutes

Chaque année, au moment de la publication des chiffres de ventes de musique, on en parle : le disque vinyle effectue son grand retour. Après sa quasi disparition lors de l'avènement de la musique dématérialisée, popularisée par le mauvais format MP3, ce support grignote à nouveau de l'espace dans les rayons des disquaires. Ce que l'on annonçait comme étant probablement un phénomène de mode est devenu au fil des ans un élément majeur capable de rendre le sourire aux maisons de disques. Car le bel objet se vend bien et cher. Comptez en moyenne une vingtaine d'euros pour un album. Certains se négocient à la moitié de ce prix mais d'autres atteignent sans vergogne les 35 euros. Sans parler du prix d'achat de la platine moderne, équipée de port USB ou de capacités Bluetooth. Comptez entre deux et trois cents euros pour obtenir de la qualité.

Détail

Vous aimeriez aussi

On n'est pas des pigeons

Extraits

On n'est pas des pigeons en TV

Liens promotionnels