Puisque vous avez du talent : Aurelia Visovan, pianofortiste : ' Chaque pianoforte est un autre monde ! ' sur Auvio

tous les sites
Puisque vous avez du talent

Musiq3 - Classique

Puisque vous avez du talent

Aurelia Visovan, pianofortiste : ' Chaque pianoforte est un autre monde ! '

  • 1 h 55 min

Aurelia Visovan est née à Cluj, en Roumanie, il y a 30 ans.

Pianiste de formation, elle a également étudié, en parallèle le clavecin dans son pays.

C'est à la faveur d'une Master class de piano moderne, du grand Maître américain, Robert Levin, qu'elle découvre le pianoforte. Il faut dire que l'homme est un grand spécialiste mondial du pianoforte. Et Aurelia Visovan de nous confier que " Robert Levin est l'un des rares pianistes qui peut encore improviser à la manière de Mozart "

Mais c'est à Vienne, qu'elle fera ses études supérieures, au cours desquelles elle étudiera en profondeur le pianoforte. Cela étant dit, notre invitée continue à jouer du piano moderne, et du clavecin.

Travailleuse et infiniment curieuse, Aurelia Visovan remporte le 1er Prix du Concours de Musique ancienne de Bruges, en 2019.

C'est suite à ce prix qu'elle a pu enregistrer son 1er disque de Musique de chambre au pianoforte. Il paraît en ce moment chez Ricercar, et sera au coeur de notre entretien.

La genèse de ce disque est assez amusante : " Lors du Concours de Bruges en 2019 " nous racontera la jeune pianiste " J'avais à jouer une transcription du 24e Concerto pour piano de Mozart, par Johan Nepomuk Hummel. Une transcription pour pianoforte, flûte, violon et violoncelle. Les musiciens engagés par le Concours étaient la flûtiste Anna Besson; la violoniste Cecilia Bernardini, et le violoncellliste Marcus Van Den Munckhof. L'entente musicale et humaine ont été telles, qu'au moment d'enregistrer ce disque, j'ai eu l'idée de le faire avec ces musiciens-là, et avec ce répertoire symphonique, transcrit par Hummel "

Le résultat est passionnant. Sur ce disque, on peut entendre deux transcriptions magistrales de J.N. Hummel : celle du 24e Concerto pour piano de Mozart, dont nous parlions, et celle de la 1ère Symphonie de Beethoven. Outre ces transcriptions, la pianofortiste a également enregistré la Sonate en fa mineur, opus 20, toujours de Hummel.

Epaulée par trois musiciens aussi efficaces que subtils, Aurelia Visovan fait sonner son piano comme une voix. Elle fait entendre toutes les inégalités de cet instrument, dont on se rappelle, en l'écoutant, que ces inégalités confèrent à l'instrument un feu d'artifice de couleurs.

A la question délibérément provocatrice que nous lui poserons : " Mozart aurait certainement été ravi de jouer sur le Steinway de concert moderne, alors pourquoi donc s'évertuer à jouer ce répertoire sur des instruments historiques, et par conséquent imparfaits ? ". La musicienne ne se laissera pas démonter, et nous répondra, pleine de malice : " Si Mozart avait connu le piano moderne, il aurait surtout écrit une autre musique que celle que nous connaissons !! ". Et de rajouter : " Pour nous, jouer les instruments historiques, c'est aussi une immense curiosité ! Ce n'est pas un fardeau, c'est une passion ! ".

Tout au fil de l'écoute de ce disque, on est charmés d'abord par le génie de transcription de J.N.Hummel, mais aussi par la fluidité du discours musical de ce quatuor, dont on sent qu'il poursuit le même but : produire de la beauté avec des instruments historiques !

Aurelia Visovan sera en récital à Bozar, à Bruxelles, ce dimanche 11 octobre à 11h.

Aurelia Visovan, une musicienne cultivée, raffinée, et généreuse, et une femme infiniment sympathique, et ouverte sur le monde.

Bonne écoute !

Réalisation et présentation : Laurent GRAULUS

Détail

Extraits

Chargement ...
Liens promotionnels