Prix Première - Jean-Baptiste ANDRÉA : " Ma reine " - Editions de L’Iconoclaste - 14/02/2018

tous les sites
Prix Première - Jean-Baptiste ANDRÉA : " Ma reine "

Prix Première - Jean-Baptiste ANDRÉA : " Ma reine "

Editions de L’Iconoclaste

  • 2 min 3 s

Nous sommes à l’été 1965, en Provence, dans la vallée de l’Asse.

C’est là, dans une station-service déglinguée que vit un garçon d’une douzaine d’années avec ses parents déjà âgés.

On ne connait pas son vrai prénom, on le surnomme Shell. Logiquement.

Il est ce que l’on appelle un gamin différent qui ne fréquente pas l’école mais qui semble heureux comme ça. Il n’embête personne, on ne s’en occupe pas trop.

Or, un jour, c’est l’accident. Une cigarette qu’il laisse tomber sur un tas d’aiguilles de pin. L’incendie qui menace la station. La colère des parents. Et la promesse de l’institut spécialisé.

Alors, Shell décide de partir. Il veut prouver qu’il est un homme et pour cela il faut faire la guerre, c’est ce qu’il a vu à la télé qui ne cesse de le répéter.

Mais de guerre sur ce plateau de Haute-Provence, il n’en est point : pas d’ennemis, pas de champs de bataille. Notre jeune héros se retrouve au milieu du maquis avec pour seul compagnonnage, le silence.

Jusqu’au moment de LA rencontre : elle s’appelle Viviane, elle est belle et mystérieuse, c’est une reine.

Tous les deux vont développer une relation faite de distance et d’intérêt, de brutalité et de tendresse. Elle joue le mépris, il la défie. Elle invente des histoires de contres de fées cruels. Il finit par l’aimer à la folie.

Viviane et Shell sont déjà cabossé par la vie, mais ils ont l’énergie de leur jeunesse et la force de sauvagerie.

" Ma reine " est un poing levé pour la liberté, la différence et l’échappée que permet l’imaginaire.



Jean-Baptiste Andrea est né en 1971 à Saint-Germain-en-Laye. Il est réalisateur et scénariste. Ma reine est son premier roman.

Détail

Prix Première

Extraits

Liens promotionnels