Namur Matin : Namur Matin sur Auvio

tous les sites
Pourquoi les maisons de repos ont besoin d'aide

Vivacité - Régions

Pourquoi les maisons de repos ont besoin d'aide

Namur Matin

  • 3 min 11 s

L’isolement multiplie les tâches du personnel soignant.

Avec le confinement, nos aînés n’échappent pas aux mesures de sécurité. D’autant plus qu’ils représentent une population « à risque ». Finies les visites de la famille ainsi que toute l’aide et soins que celle-ci prodiguait aux pensionnaires. Le personnel est mis à contribution pour pallier le manque logistique. Le nettoyage des vêtements en est un exemple. Tout le monde met la main à la pâte pour nettoyer, cuisiner,….
Mais la bonne volonté et l’engagement ne suffisent malheureusement pas face à l’ampleur de la tâche. C’est pourquoi certaines maison de repos n’hésitent pas à lancer un appel à l’aide, aux bénévoles pour venir les soulager. C’est le cas du Foyer Saint Anne à Namur qui accueille environ 70 résidents et qui a publié un message sur facebook. Message reçu par la population qui a donné suite sans attendre. Isabelle Latteur est kinésithérapeute et animatrice au foyer Saint-Anne : « C’est absolument phénoménal on a quand même plus d’une dizaine de personnes qui se sont proposées. Il y en a déjà je pense quatre à cinq qui sont venues réellement sur le terrain nous donner un coup de main pour tout ce qui est vaisselle…. Alors évidemment on les entoure de tout ce qui est sécurité possible. c’est vraiment important. Ils ont des masques, il restent dans la cuisine ils ont des gants. On les remercient très très fort parce que c’est une aide très appréciable. Ces personnes sont là avec un enthousiasme qui fait vraiment du bien,…,c’est phénoménal ! »

Côté animation, il a fallu se réorganiser : « Alors en animation c’est un peu dommage mais comme les résidents sont confinés dans leur chambre, toute l’équipe d’animation se met au service du lien. C’est-à-dire que l’on organise des Skype avec les familles. On leur téléphone. On passe du temps avec les résidents, on converse, toujours à distance avec le masque mais on essaye vraiment de créer ce contact positif et souriant qu’ils ne peuvent pas recevoir de l’extérieur. Ça c’est vraiment notre mission actuelle : c’est vraiment de créer du contact et de l’humanité dans cette situation de crise. »

L’aide est plus jamais que nécessaire dans les maisons de repos. Le directeur du Foyer Saint-Anne, Francesco Virone invite les volontaires à contacter les maisons de repos située à proximité de chez eux.

Retrouvez l’intégrale de cette interview en audio sur cette page.

https://www.rtbf.be/info/dossier/epidemie-de-coronavirus

Détail

Liens promotionnels