Les bonus : Le reportage de Pierre Barré et Thierry Loreau sur Auvio

tous les sites
Pourquoi le Concours Reine Elisabeth a mis à l'honneur le violoncelle ?

Pourquoi le Concours Reine Elisabeth a mis à l'honneur le violoncelle ?

Le reportage de Pierre Barré et Thierry Loreau

  • 4 min

L’année 2017 restera à jamais gravée dans les livres d’histoire du Concours Reine Elisabeth comme celle de la première session de violoncelle. L’idée était à l’étude depuis de longues années puisque déjà dans la première moitié du siècle dernier, la Reine Elisabeth était très proche de Pablo Casals et jouait de la musique avec lui. Depuis, d’autres violoncellistes comme Mischa Maisky, Gary Hoffman ou Gautier Capuçon ont donné à cet instrument ses lettres de noblesse. Le violoncelle est de plus en plus présent en tant qu’instrument soliste sur les plus grandes scènes internationales. Depuis la fin du Concours Rostropovich, les jeunes n’avaient plus l’occasion de se montrer et de prouver leur valeur. Une session de violoncelle au Concours Reine Elisabeth devenait donc une nécessité. Nicolas Dernoncourt, Directeur artistique de cette compétition et Bernard Meillat expliquent les étapes de leur réflexion et de la mise en œuvre d’une session à la fois originale mais fidèle au canevas des sessions de piano, de violon et de chant.

Détail

Les bonus

Extraits

Bonus

Liens promotionnels