Père de deux filles nées par GPA, Marc-Olivier Fogiel raconte son expérience - Brut. - 10/10/2018

tous les sites
Père de deux filles nées par GPA, Marc-Olivier Fogiel raconte son expérience

Père de deux filles nées par GPA, Marc-Olivier Fogiel raconte son expérience

Brut.

  • 4 min 7 s

Dans un entretien accordé à Brut, le journaliste Marc-Olivier Fogiel explique le combat qu’il a entrepris pour lutter contre les clichés sur la GPA.

L’animateur de radio et de télévision Marc-Olivier Fogiel prend la parole pour lutter contre les clichés sur la gestation pour autrui, toujours illégale en France. Une pratique qu’il juge nécessaire et grâce à laquelle ses deux filles, âgées de 7 et 5 ans, sont nées aux États-Unis. “Je pense qu’aujourd’hui l’état de la société française […] est trop fragmentée, trop clivée“ explique-t-il. “Il faut apaiser les choses plutôt que de les tendre.“ Considérant qu’il a un rôle un jouer dans l’ouverture aux négociations pour sa légalisation, le journaliste pointe les clichés qui sont nés autour de la GPA. “Ce n’est pas un truc de bobo, comme on pourrait me le renvoyer dans la tête. 60 % des enfants nés de GPA qui vivent en France sont issus de couple hétérosexuels. La caricature, c’est un couple gay, qui a de l’argent et qui fait un caprice.“

Détail

Brut.

Liens promotionnels