Parlons Business : Un droit à la réparation sur Auvio

tous les sites
Parlons Business

La Première - Economie

Parlons Business

Un droit à la réparation

  • 1 min 30 s

Imaginez-vous acheter un frigo équipé d’un distributeur d’eau automatique. Quelques années plus tard, le tuyau d’alimentation du distributeur d’eau se fissure. Impossible de réparer cette fuite sans remplacer la porte de votre frigo où passe le tuyau. Mais le constructeur ne dispose plus de nouvelle porte : il faudra racheter un nouveau frigo. Ce type de scénario bien réel déjà rencontré par de nombreux consommateurs, la Commission européenne n’en veut plus. Dans son pacte vert, l’exécutif européen veut que les produits soient réparables. Le principe est évident. Pour moins polluer, il faut construire des produits conçus pour durer plus longtemps. Il faut aussi pouvoir les réparer, les réutiliser, voire les recycler. Il y a deux mois, la Commission a lancé son plan d’action pour une économie circulaire. Dans ce cadre, elle va faire en sorte que les consommateurs aient accès à des informations fiables sur la réparabilité et la durabilité des produits. Elle s’engage à octroyer aux consommateurs un véritable droit à la réparation. Le Parlement européen envisage quant à lui déjà un étiquetage obligatoire. Cela permettrait d’informer clairement le public de la durée de vie estimée d’un produit et des possibilités de réparation. Les entreprises devront suivre de près la mise en œuvre de ces nouvelles exigences européennes.

Détail