Parlons Business : La mobilité douce sur Auvio

tous les sites
Parlons Business

La Première - Economie

Parlons Business

La mobilité douce

  • 1 min 35 s

Parmi les solutions qui contribuent à limiter les émissions polluantes liées aux déplacements, la mobilité douce occupe une place de choix. La mobilité douce désigne les moyens de transport respectueux de l’environnement, comme le vélo, la trottinette ou encore les véhicules neutres en carbone. Ces moyens de transport peuvent aussi être intégrés dans une mobilité partagée. Le défi des années à venir est de favoriser la combinaison de cette mobilité douce avec les autres modes de déplacement, tels que les transports en commun et les voitures traditionnelles. Pour cela, il faut développer des infrastructures adaptées, comme des parkings, des pistes cyclables ou des zones de location de vélos électriques par exemple. Tout cela nécessitera des investissements des pouvoirs publics. Les entreprises peuvent aussi être des acteurs du développement de cette mobilité douce, notamment en proposant des vélos électriques de société à leurs collaborateurs, ou en proposant un parking dédié aux moyens de transport doux. Les pouvoirs publics jouent aussi un rôle important dans l’essor des déplacements multimodaux. Le gouvernement fédéral prévoit de créer un cadre pour que les travailleurs qui n’ont pas de voiture de société reçoivent un budget mobilité de la part de leur employeur, ce qui sera censé stimuler les alternatives de mobilité durable. En Wallonie, les autorités ont prévu une prime allant de 50 à 400 euros pour l’achat d’un vélo. La mobilité douce devrait donc continuer à se développer dans les années à venir.

Détail