Parlons Business : Les métiers en pénurie sur Auvio

tous les sites
Parlons Business

La Première - Economie

Parlons Business

Les métiers en pénurie

  • 1 min 44 s

Malgré la crise du coronavirus, certains emplois trouvent difficilement preneur actuellement. Plus de 120.000 postes de travail restent à pourvoir en Belgique, d’après les dernières statistiques officielles. Pour plus d’un quart de ces nombreux emplois vacants, aucune expérience n’est exigée, ce qui est encourageant pour les jeunes qui sortent des études. De nombreuses opportunités s’offrent à eux. Les secteurs qui embauchent le plus sont l’industrie, la santé et le commerce. Au point de vue des métiers, les infirmiers sont les plus recherchés. Les employeurs recrutent aussi prioritairement des électromécaniciens, des ouvriers dans la construction ou encore des chauffeurs de poids lourds. Par contre, même si la crise a accéléré le besoin de transformation numérique des entreprises, la situation de l’emploi dans le secteur technologique s’est dégradée. D’après la fédération Agoria, 12.000 postes de travail seraient menacés d’ici 2022. Au premier semestre, plus de 3.000 emplois du secteur technologique avaient déjà disparu. Malgré cela, dans l’ensemble, les entreprises cherchent encore à engager beaucoup de travailleurs dans tous les métiers de l’informatique. Enfin, des opportunités d’emploi existent aussi dans le secteur immobilier. La crise sanitaire a en effet poussé de nombreux belges à chercher un nouveau logement, ce qui a dopé ce secteur.

Détail