Parlons Business : La finance verte oblige les banques à se réorganiser sur Auvio

tous les sites
Parlons Business

La Première - Economie

Parlons Business

La finance verte oblige les banques à se réorganiser

  • 1 min 23 s

Pour mesurer l’importance croissante de la finance verte dans l’économie, il suffit d’observer comment les banques réorganisent leurs activités depuis quelques années. Si les places financières traditionnelles comme New York et Londres s’activent pour capter les activités de financement des projets environnementaux, on assiste aussi à l’émergence de nouveaux pôles financiers dédiés à la finance verte dans le monde. En effet, plusieurs institutions financières veulent se rapprocher au maximum des régions qui nécessiteront des investissements accrus, dans les infrastructures énergétiques, par exemple. C’est ainsi qu’on assiste à l’émergence de nouveaux hubs financiers en Afrique, notamment dans les villes de Casablanca au Maroc et Johannesburg en Afrique du sud. Le continent africain devrait en effet déployer de plus en plus d’infrastructures d’énergies vertes à l’avenir. Et pour cause : cette région du monde est particulièrement propice à la production d’énergie solaire et éolienne. Cela permettra de réduire la dépendance actuelle des pays africains au pétrole et aux autres énergies fossiles. Partout dans le monde, les pays se positionnent pour attirer les institutions financières qui fourniront des prêts verts destinés à financer la transition énergétique. C’est un enjeu très important qui montre bien l’ampleur de l’essor de la finance verte à l’échelle de la planète.

Détail

Chargement ...
Liens promotionnels